mercredi 22 octobre 2014

Camp X-Ray: nouveau portrait de Kristen au Sundance Festival + nouvelles citations


Traduction faite par le Staff de Kstew France. Merci de nous créditer AVEC lien si vous la reprenez ailleurs.

Quand Kristen Stewart a fini dans une prison de Los Angeles pour tourner Camp X-Ray, elle s'attendait à ce que son rôle en tant que soldat qui se lie d'amitié avec un détenu à Guantanamo Bay serait intense - mais elle n'avait aucune idée que le fantôme qui chasse ferait parti du travail. Passer presque un mois sur le plateau d'un centre de détention désert, Stewart et ses co-stars se sont retrouvés à avoir peur plus d'une fois en tournant ce drame puissant. On s'est mêlé avec le casting du film au Festival de Sundance cette année, où ils nous ont rassasié d'une des behind-the-scenes les plus troublantes d'une film, maintenant en salle.

Une nuit après avoir tourné, les alentours flippants ont eu le meilleur de Stewart. "C'était vraiment tard, j'avais vraiment besoin de me défouler et d'être seule pendant une seconde," se rappelle--t-elle. " Je retournais à ma caravane par moi-même, et j'ai commencé à courir. Je pense même avoir dis, 'Laisse-moi tranquille! Je m'en fou!' pendant que je courrais."

Les fantômes sur le tournage n'étaient pas tous effrayants, et Stewart pense même que l'un d'eux l'a aidé à impressionner sa co-star homme sur le terrain de basketball durant une pause. "J'ai réellement senti que le terrain était hanté, et qu'un petit garçon [fantôme] était genre, 'Je vais faire gagner la fille et faire chier tous les mecs sur le plateau'" dit-elle. Et quand ils n'étaient pas en train de s'entrainer aux paniers à trois points, le cast prenait par à d'autres activités (sans-fantôme). "Nous sommes allés souvent au bowling, nous avons ensuite construit un parcours de golf dans la prison," nous dis sa co-star Lane Garrison, qui joue un gardien de prison dans le film. "Kristen est une super golfeuse."


Source Via: @hobocrutches kstewartfans 

mardi 21 octobre 2014

La créatrice des Vans pour femmes, Angie Dita, parle du style personnel de Kristen

La créatrice des Vans pour femmes, Angie Dita, parle du style personnel de Kristen lors des tapis rouge avec Hollywood Reporter. 


Traduction faite par le Staff de Kstew France. Merci de nous créditer AVEC lien si vous la reprenez ailleurs.

Angie Dita : "C'est génial de voir un jeune talent qui peut mélanger de la haute couture avec des pièces décontractées et qui reste fidèle à son style personnel."

Source : kstewartnews

Clouds of Sils Maria : Juliette Binoche parle de Kristen dans une interview pour Indiewire

Juliette Binoche parle du travail avec Kristen dans une interview pour Indiewire.


Traduction faite par le Staff de Kstew France. Merci de nous créditer AVEC lien si vous la reprenez ailleurs.

Indiewire : Dans Clouds of Sils Maria, vous jouez une actrice vieillissante qui est en quelque sorte menacée par une jeune actrice. Je suppose que vous n'êtes pas réellement menacée par Kristen Stewart ou Chloë Moretz. Aviez-vous un rôle de mentor et de professeur pendant le tournage ?

Juliette Binoche : C'est intéressant, parce que j'ai lu une interview - et je ne lis pas vraiment des interviews - où Olivier a dit qu'il y avait des moments où je montrais des choses à Kristen, je lui montrais comment jouer. Pour moi ça n'a jamais été comme ça. Parfois je la poussais, parce que je connais son potentiel. Quand vous voyez ça, c'est très excitant en tant qu'acteur d'y aller et pousser quelqu'un. Je pense qu'au fond de moi, j'aimerais bien enseigner un jour. C'est à propos de soins maternels, à propos de donner naissance, une sorte de situation de sage-femme, et il y a quelque chose de très gratifiant dans des endroits très cachés. Quand vous voyez quelqu'un se transformer et grandir, c'est une grande récompense parce que ça donne de l'espoir à tous le monde. Avec Kristen, dans les films qu'elle a fait, je ne pense pas qu'elle sache vraiment combien elle est incroyable. En fait, quand je la vois dans des interviews, la façon dont elle écoute et la façon dont elle répond, j'ai dis, "C'est une actrice géniale." Juste la façon de recevoir et de donner. Je pense qu'elle a une carrière incroyable devant elle, et elle va nous surprendre.

Source : Indiewire Via Kstewartnews

New/Old : Photo de Kristen sur le tournage de Camp X-Ray

Nouvelle ancienne photo de Kristen sur le tournage de Camp X-Ray, avec Anoop Simon, qui joue un détenu de la prison de Guantánamo.





Kristen étaitau The Tavis Smiley Show le 20 Octobre 2014

Kristen était The Tavis Smiley Show, le Lundi 20 Octobre sur PBS.

https://www.youtube.com/watch?v=Gt5-fNuV-ak
Cliquez sur la photo pour voir la vidéo (interview complète)



Source : Kstewartfans

Extrait de l'émission :


Traduction faite par le Staff de Kstew France. Merci de nous créditer AVEC lien si vous la reprenez ailleurs.

Tavis Smiley : Quand vous faites un film, qui se situe à Gitmo, en 2014, dans ce pays, ça remonte les gens... Question sérieuse. Que les gens pourront avoir à propos du film, il ouvre des conversations, les gens pourraient avoir des problèmes sur l'humanité dont on traite ces personnes à Gitmo, etc, etc, vous vous êtes préparée à ça ? Les conversations qui pourraient être à propos du film ? 
Kristen : Ouais, absolument.

Tavis Smiley : Vous les accepterez ?  
Kristen : Oui, bien sûr. Je pense que c'est un moment par coïncidence, on est chanceux que ça sorte à ce moment là, que ça a été fait à un moment... d'avoir pu trouver ces endroits où nous pouvions être. Vous savez, les choses mentionnés comme elles sont est très... c'est étrange parce que c'est un sujet politiquement très humain, très tournant, comme le fait qu'il y a des gens impliqués, c'est tellement loin que c'est facile d'oublier. Il y a des personnes qui marchent dans ces lignes en ce moment dans ces blocs. Vous savez, c'est cool de le ramener, pas pour sembler suffisante mais ce film était une chance excitante parce que c'est une piqûre de rappel et c'était une opportunité d'explorer le personnage, c'est un endroit intéressant donc oui... c'est délicat de sortir un film dans un moment comme ça mais on ne clame pas avoir toutes les réponses. Oh mon Dieu, si on les avait, je serais au téléphone en ce moment en disant "J'ai la solution !"

Tavis Smiley : Vous appelleriez Obama pour lui dire ça. 
Kristen : Oui exactement, "Mec, je l'ai ! Mon pote, je l'ai carrément trouvé !".

Source : kstewartnews

lundi 20 octobre 2014

Clouds of Sils Maria et Still Alice seront présentés au Festival AFI 2014

Clouds of Sils Maria et Still Alice seront présentés au Festival AFI (American Film Institut) 2014.


La 28e édition du Festival AFI aura lieu du 6 au 13 Novembre 2014 à Los Angeles. Les 2 films seront dans la série des films en "Présentations Spéciales".

Source : Deadline Via Kstewartfans

Nouvelle photo de Kristen avec une fan au Tavis Smiley Show

Une nouvelle photo de Kristen avec une fan le jour de l'enregistrement de son interview au The Tavis Smiley Show.

"C'est encore irréel pour moi d'avoir rencontré @kristenstewart l'autre jour ����❤ 
#Twilight #TeamEdward #GrandeFan #VraientBénit"

dimanche 19 octobre 2014

Interview complète de Kristen avec USA Today avec d'autres photos portraits

Voici l'interview complète de Kristen avec USA Today avec des nouvelles photos portraits.

Traduction faite par le Staff de Kstew France. Merci de nous créditer AVEC lien si vous la reprenez ailleurs.


Il y a presque deux ans précisément, Kristen Stewart était voûtée dans un coin sombre du restaurant de Tribeca Grand Hotel, en sirotant un verre de vin rouge et regardée la salle sans relâche.

Elle ne détestait rien d'autre que quand des personnes la repère, reste bouche bée et ensuite prétende que rien ne s'est passé. Par contre, elle déteste aussi la sensation d'être regardée fixement, ce qui accompagne la plupart des personnes célèbre quand ils sont repérés à faire des choses comme manger ou boire ou prendre de l'essence.

En cet après-midi ensoleillé, légèrement venteux, dans le hall de l'hôtel Greenwich pour promouvoir son dernier film, Camp X-Ray, Kristen Stewart, 24 ans, jette souvent des coups d’œil autour de la salle, mais elle est visiblement plus détendue, à l'aise et calme.

"Je suis vraiment heureuse en ce moment, très heureuse," dit-elle. "Je ne regarde définitivement pas furtivement - j'aime regarder autour des choses. Je me sens bien. Je ne surmonte pas la peur en ce moment.

(...)

Ces jours-là (dans ses précédentes promo), Kristen Stewart dit, "J'avais peur de beaucoup de choses. Je ne surcompensais pas mais je compensais. Maintenant, je n'ai pas d'appréhension à propos de rien, ce qui est génial. Je peux être derrière tous mes efforts créatifs plus qu'avant. Je suis très heureuse et stimulée et inspirée et détendue."

Elle ne s'expliquait ou ne se plaignait pas, elle gardait la tête baissée et faisait interview après interview, avec une envie de retourner à sa journée de travail pour garder un certain sens de l'équilibre et de concentration. Mais, comme ils disent, attention à ce que vous espérez. Maintenant, avec sept nouveaux films à son actif, Kristen Stewart ressent le contraire, un profond besoin d'une pause.


"Je le fais toujours."

Financièrement, elle se sent libre si et quand elle veut, merci à ces années en tant que Bella Swan, en face de l'Edward Cullen de Robert Pattinson. Et même si elle dit qu'elle n'a jamais été "très orientée métier" ou "enclin économiquement," Kristen Stewart sait qu'à l'avenir, elle peut prendre et choisir ce qu'elle veut faire, sans se baser sur les paiements de prêts immobiliers mais sur les désirs artistiques.

"Tous le monde dit, "tu vas retourner faire des films indépendants." J'ai essayé de faire des films indépendants entre chaque films Twilight. Je le fais toujours," dit-elle. "En plus, Twilight était initialement un génial film indépendant pour adolescent. Il y avait quelque chose à propos de ça que je pensais être génial et spécial. Je n'essaie pas de faire penser aux gens que je suis sérieuse ou autre chose. Les rôles pour les femmes à Hollywood - ils sont très étroits catégoriquement. Quand un bon scénario sort du lot en étant unique, je saute dessus."

Et elle n'a que des bons souvenirs sur Twilight, sans aucun ressentiment de tout bagage qui a suivi.

"Qu'est-ce que je retiens de ça ? Je veux faire un bon travail. On a tous travaillé très dur sur ces films, en fait. Chaque moment et chaque jours nous ont conduits là où nous sommes maintenant. Être dans quelque chose de plus grand que moi était un bon test pour mon personnage et une bonne introduction à moi-même. C'était un processus accéléré de devenir adulte," dit-elle sur la célébrité déclassée en tant que Bella.

Cette fois, sa sortie principale est Camp X-Ray (en sortie limitée), met en vedette Kristen Stewart en tant que soldat de l'armée naïf à Guantánamo.

Bien que d'abord elle fait face à des prisonniers politiques qui semble, pour elle, présenter une petite menace, elle en vient à comprendre toute la complexité sur ce qu'est vraiment la guerre contre le terrorisme, et comme il est dépourvu de simples réponses ou des méchants et des victimes.

"Je ne suis définitivement pas de ceux qui s'emporte à propos des choses dont je tiens. Vous pouvez changer les choses d'une autre façon. C'est pourquoi faire des interviews à propos de ça est amusant pour moi. Mec, j'ai fais un film. Je pensais que c'était un rappel courageux," soupire-t-elle. "Ce n'est pas juste en aucune façon. ... J'étais vraiment contente de jouer une fille Américaine qui est tellement simple. L'exploration de la vérité et la découverte n'est pas ce pourquoi on est connu. Je sais que ça sonne vraiment négatif, mais je pense que c'est vrai. Je pensais que c'était intéressant d'avoir cette fille, une bonne personne, une personne douce, une fille positivement susceptible de faire quelque chose, qui veut s'oublier elle-même et veut être digne de quelque chose. Comment voulez-vous condamné quelqu'un qui veut servir son pays ? Le dénigrement de cette notion était vraiment intéressante."


La vie dans - et sur - la célébrité.

Après avoir repousser les avances en état d'ébriété de son patron, Amy Cole de Kristen Stewart est piégée dans une situation qui échappe à son contrôle, avec une hostilité à la fois implicite et évidente dirigée contre elle. Pendant tout ce temps, elle doit être pro avec les condamnés, détestée par les prisonniers sous sa surveillance.

En tant que personne célèbre, Kristen Stewart a t-elle eu le sentiment de se juger elle-même ?

"En fait, ouais," dit-elle. "Je n'ai jamais fais cette connexion. Bien sûr, que je ressens ça. C'est idiot. (Le jugement extérieur) est une projection transparente. C'est très étriqué. Cela n'a rien à voir avec moi. C'est les complexes de tous le monde."

Vêtue d'un petit top blanc, qu'elle tire souvent vers le bas, un pantalon noir jusqu'à la cheville et des baskets, ses cheveux rasés ébouriffés, Kristen Stewart est amusante, modeste mais la présence totalement sérieuse. C'est difficile de concilier la petite brunette assise en face de vous avec la grande célébrité dont les fans dévorent chaque détails de sa vie.

La célébrité, dit Kristen Stewart, est ce qu'elle est. "Je ne suis pas non plus que mal à l'aise avec parce que je m'y suis habituée. Je la traverse vraiment et me renforce chaque jours. Je suis mieux avec ça que je ne l'ai été. J'aime être mal à l'aise. J'aime défendre des choses," dit-elle.

Kristen Stewart vient juste de terminer son dernier film, le futuriste Equals, avec Nicholas Hoult et réalisé par Drake Doremus de Like Crazy. Le projet, dit-elle, l'a déchiré émotionnellement, et nécessité ce qu'elle pensait le temps qu'elle avait besoin : une pause pour être Kristen, la personne. Elle ne lira pas un seul scénario.

"Je vais prendre des vacances parce que j'ai travaillé pendant deux ans. Je suis une actrice et c'est ma forme d'art, et parce que j'ai commencé si jeune, je me suis souvent sentie intimidée et insuffisante quand je pense aux autres formes d'art que je veux créer. ... Je vais acheter un espace de vie et de travail au centre de L.A. et je vais faire quelques trucs avec mes mains. Littéralement, j'ai pris cette décision il y a des semaines," sourit-elle, en ajoutant qu'elle va aussi "réaliser un court métrage."

Et elle pourrait même faire l'impossible : sortir et trainer avec des amis sans que les paparazzi ne la suivent. Elle prend le bon avec le mauvais, sachant que le fait de se cacher est simplement une partie intégrante de la célébrité.

"Une chose qui va rester avec moi pour toujours c'est que j'aime vraiment travailler. J'adore le boulot. Je suis un peu d'accord avec l'isolement. Parfois, je me rends compte que ce n'est pas tellement normal. C'est bizarre, mais ça me donne l'opportunité de faire ce que j'aime," dit-elle. "J'espère que c'était un peu plus normal. Les projets sont difficiles. Vous devez être prêt à les changer à tout moment. Si vous marchez dans un endroit et qu'il y a des cinglés, vous partez."

L'autre chose, admet Kristen Stewart, est qu'elle regarde toujours au dessus de son épaule. "Je suis devenue meilleure à propos de ça. Peu importe. Si tous le monde me regarde, c'est bien."

Source : USAToday Via kstewartfans

Autres photos portraits : 
 

Source : kstewartnews
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...