vendredi 19 juillet 2019

Charlie's Angels : Nouveau gif avec Kristen & Ella Balinska

Découvrez un nouveau gif de Charlie's Angels réalisé par Elizabeth Banks avec le duo d'Anges aka Kristen et Ella Balinska. 

'Taguez votre meilleur(e) ami(e) au boulot #CharliesAngels #unvendredidete'


Chanel : Kristen lors la présentation presse & de la soirée de lancement de la collection 'Noir et Blanc de Chanel' à Paris [11.07.2019]

Egérie et muse de la maison de couture française depuis 2013, Kristen est le nouveau visage de la nouvelle gamme makeup Chanel 'Noir et Blanc de Chanel'. Elle a donc assuré la promotion de la nouvelle collection créée par Lucia Pica auprès de la presse puis elle a assisté à la soirée de lancement lors d'une croisière sur une péniche sur la Seine, à Paris, le 11 juillet. 


* Présentation presse 

 




* Interviews



* Croisière sur la scène







* Vidéos 




















* Mode

Kristen porte une une jupe et une veste blanche en tweed avec des embellissements Chanel issus de la collection Cruise 2020, une brassière lingerie noire modèle 'Riverside' Livy Studio et des escarpins type oxford avec embellissements Chanel issus de la collection Cruise 2020
Stylisme par Tara Swennen, coiffure par Adir Abergel et maquillage par Jillian Dempsey


Retrouvez l'ensemble des clichés de cet événement dans l'album Facebook dédié en cliquant ici et ici.


Adventureland : Jesse Eisenberg mentionne Kristen & le film dans une interview avec North Shore News

Dans une interview avec North Shore News, l'acteur Jesse Eisenberg mentionne Kristen et le réalisateur Greg Mottola avec lesquels ils ont tourné Adventureland. Il évoque la possibilité de collaborer à nouveau et d'en faire une série pour Amazon.


Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs

(…)

Il aimerait à nouveau collaborer avec Kristen [Stewart]. 'Nous parlons de ce film que nous avons fait – Adventureland … Et Greg Mottola, il est simplement brillant et il donne une place spéciale à ce film. Donc, nous parlons peut être d'en faire une série sur Amazon'.

(…)

Nouvelles photos de Kristen, sa bande d'amis & des fans en Italie [Juillet 2019]

Après un passage en France pour assurer la promotion de la nouvelle gamme makeup Chane 'Noir et Blanc de Chanel' dont elle est l'égérie, Kristen a pris la direction de l'Italie (Amalfi, Capri, Positano) pour profiter de quelques jours de vacances avec sa bande d'amis. Elle a croisé la route de plusieurs fans et pris des photos avec eux, qu'ils ont partagé sur Instagram.






dimanche 14 juillet 2019

Chanel : Kristen parmi le top des 'Célébrités Les Mieux Habillées De La Semaine' selon Harper's Bazaar UK

La tenue sélectionnée par la styliste Tara Swennen et Kristen pour la soirée de lancement de la nouvelle collection makeup Chanel 'Noir et Blanc de Chanel', qui s'est déroulé à Paris le 11 juillet, permet au duo de faire partie du top des 'Célébrités Les Mieux Habillées De La Semaine' (08 juillet) selon Harper's Bazaar UK.




Charlie's Angels : Interview de Kristen, Elizabeth Banks & de la distribution avec Popsugar

Dans une interview avec Popsugar, Kristen, la réalisatrice Elizabeth Banks, les acteurs Ella Balinska, Naomi Scott, Noah Centineo, Sam Claflin et Jonathan Tucker et le producteur Max Handelman parlent de Charlie's Angels, de l'histoire, des personnages, du tournage ou encore du féminisme. 



Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs

Cela fait plus de 40 ans que nous avons fait connaissance pour la première fois avec l'Agence Townsend, et en 2019, cette organisation de détectives privés a pris un tout nouveau visage. Charlie's Angels est peut être le dernier épisode d'une longue série d'émission télévisée et de films d'une franchise bien connue, mais il se démarque nettement de ses prédécesseurs. En novembre 2018, Popsugar a visité le plateau de tournage à Berlin pour le film et a tout appris sur les tenants et les aboutissants de ce film, qui le rend si différent du reste.

Tout d'abord, n'appelez pas cela un reboot. Tout en parlant avec le producteur Max Handelman, il a tenu à souligner que le film est une continuation de la franchise, plutôt qu'une tentative de rejeter toute continuité dans le série établie. Vous pouvez également vous attendre à ce que le nouveau film prenne ne compte à quel point tout est différent entre 2019 et 1976.

'L'Amérique était un endroit différent de ce qu'elle était en 2018, et les femmes n'étaient pas à la place dans les années 70 où elles sont 40 ans plus tard. Donc ce film n'est pas un reboot … Charles Townsend Agency et tout ce que cela signifie', a t-il déclaré. '[La vision de la franchise selon Elizabeth Banks], c'est que l'Agence est une devenue une agence mondiale de renseignement, de sécurité et d'espionnage. Il n'y a plus simplement trois Anges. Il existe des équipes d'Anges réparties dans le monde entier et elles peuvent voyager où elles veulent et elles peuvent être là où elles veulent'.

Dans les versions précédentes, le public était informé que d'autres Anges existaient mais qu'ils avaient toujours précédé le trio actuel plutôt que de travailler ensemble (cf Charlie's Angels : Full Throttle sorti en 2003 avec Demi Moore jouant un Ange déchu). La création de succursales est une étape naturelle pour l'agence lorsque vous réfléchissez à la manière dont les missions des Anges les mènent partout dans le monde. Pourquoi ne seraient-elles pas plus grandes ?

Cela entre également dans le rôle de Bosley, qui est passé d'une simple liaison entre les Anges et leur agence d'espionnage à un rang dans l'organisation avec plusieurs personnes utilisant le nom, comme des lieutenants. Un de ces Bosley est joué par la réalisatrice/co scénariste/productrice Elizabeth Banks.

'J'ai vraiment eu le sentiment que je pouvais faire un film mondial sur la collaboration de femmes qui soit vraiment amusant et cool'.

Il s'agit d'une fenêtre modale. Le média n'a pas pu être chargé, que le serveur ou le réseau échoue ou que le format ne soit pas pris en charge.

Lorsque nous avons parlé avec Banks de son parcours moderne avec les Anges, elle a révélé que sa décision de s'attaquer à la relance venait d'un plaisir personnel de la franchise. 'J'ai toujours aimé Charlie's Angels. J'ai aimé la sérié télévisée et les films', a t-elle déclaré. 'Je voulais raconter une histoire à visage féminin et j'avais l'impression que c'était un nom de marque significatif pour les femmes et les filles, mais aussi très divertissant pour tous les publics. J'avais vraiment envie de faire un film mondial sur les femmes travaillant ensemble qui pourrait être vraiment amusant et cool. Je voulais tourner un film avec des visages vraiment nouveaux et je voulais qu'un public mondial ait le sentiment qu'il peut se voir dans le film'.

Kristen Stewart, Naomi Scott, Ella Balinska et Elizabeth Banks sont les vedettes de Charlie's Angels.

Ces nouveaux visages sont nouveaux dans le genre, même si l'un d'entre eux est sans doute plus familier que les deux autres. Comme Handelman nous l'a expliqué, nous commençons le film avec deux Anges : la sauvage Sabina Wilson, interprétée par une Kristen Stewart avec une énergie inattendue et l'ancienne espionne Jane Kano, interprétée par la nouvelle venue sur grand écran Ella Balinska. Les deux sont de féroces casses cou qui sont assignées à une mission lorsqu'une jeune ingénieur en système nommée Elena Houghlin (Naomi Scott d'Aladdin) découvre une sale situation avec les nouvelles technologies fabriquées par sa société. Lorsqu'elle tente de signaler le problème par les voies appropriées – notamment son patron, interprété par Sam Claflin, un ancien d'Hunger Games – elle est totalement ignorée.

'Elle n'est pas prise au sérieux et elle a donc fait appel à l'Agence Townsend pour l'aider à diffuser sa découverte. Et c'est là que le film commence', a expliqué Handelman.

L'introduction d'Elena aux Anges mène à son propre parcours d'autonomisation et à la décision de prendre plus le contrôle sur son récit. Son parcours menant de client à Ange – qui implique de travailler avec l'équipe d'élite pour empêcher sa technologie de tomber entre de mauvaises mains – est une partie importante du centre du film : les femmes se rassemblent et s'allient pour devenir les meilleures versions d'elles-mêmes. Vous pourriez soutenir que chaque itération de Charlie's Angels poursuit un objectif similaire, mais le film de 2019 est résolument moderne.

'Je voulais faire un film où les femmes pourraient simplement être dans une pièce et faire leur travail'.

'Je pense que ce qui est vraiment excitant, c'est que chaque film, lorsqu'il a été tourné, était ce qu'il était pour son époque. C'est ce qui rend le film si passionnant au XXIème siècle – c'est le film pour l'époque', a répondu Balinska à la question à propos de la modernisation des Anges. 'C'est une chose d'être une femme forte et autonome … Mais l'autre chose est de pouvoir diffuser cela et que les gens la regardent et se disent, 'Il y a une représentation étonnante de ce qui signifie être une fille qui botte des culs''.

'Nous avons tout ce réseau de femmes qui travaillent ensemble et qui se soutiennent, en quelque sorte au nom du 'bien', qui consiste simplement à bien traiter les gens et à être positive et affirmée, plutôt que d'avoir trois femmes surhumaines qui sont sexy et parfaites', a déclaré Stewart, expliquant en quoi leurs Anges diffèrent des autres. ''C'est genre, il est difficile de faire ce que nous faisons et nous ne pouvons le faire qu'ensemble'. Quand était-ce la dernière fois où vous avez vu un film dans lequel un groupe de femmes étaient assises ensemble et cherchaient un moyen de surmonter quelque chose, comment élaborer un plan et être proactif à ce égard ?'.

Cela n'était pas un sentiment inconnu sur le plateau de Charlie's Angels ; en fait, Banks a révélé que la base même du film repose sur cette idée.

'Il s'agit vraiment de la manière dont les femmes travaillent ensemble. Quand j'ai regardé autour de moi, j'ai essayé de trouver une scène ou une séquence dans un film dans lequel un groupe de femmes s'asseyaient autour d'une table pour parler de la façon dont elles allaient accomplir quelque chose. Il est incroyablement difficile de trouver un film avec çà', a t-elle expliqué. 'Je garantis que la plupart d'entre elles appartiennent à des comédies romantiques ou des femmes qui travaillent pour un magazine, et il y a toujours un homme dans la salle pour les aider, car Dieu nous garde, les femmes savent comment travailler dans le monde à leur manière. Je voulais faire un film où les femmes pourraient juste être dans une pièce et faire leur boulot'.


Considérant même que les précédents films de Charlie's Angels présentaient Bill Murray dans le rôle de Bosley, toujours bouleversant mais néanmoins d'attaque (avec le regretté Bernie Mac dans le rôle de son frère dans le second film), Banks n'a pas tort. Il est évident que cette continuation de la franchise est plus que prête à remettre le mot 'fille' dans le 'girl power' avec férocité.  

Les Bosleys

Même si la plupart des éléments de la formule originale de Charlie's Angels sont toujours présents – trois femmes hautement entraînées et intelligentes bottant beaucoup de culs – la réalisatrice Elizabeth Banks s'est assurée de mettre à jour certaines choses. Tout d'abord, c'est le fait qu'il s'agisse d'un tout nouveau monde pour le personnage précédemment connu sous le nom de Bosley. Alors que d'anciens groupes d'Anges avaient été formés et encadrés par des hommes qui s'appelaient John Bosley, le nom de famille a maintenant été transformé en un poste à l'Agence Townsend où travaillent les Anges. Maintenant, n'importe qui peut être un Bosley – y compris les Anges eux-mêmes.


'Il y a plusieurs Bosley qui supervisent différents territoires ou quartiers généraux', a expliqué le producteur Max Handelman alors que Popsugar était sur le plateau de tournage. 'Donc, vous avez des Bosleys qui font en quelque sorte le tour du monde avec leurs propres équipes'. Qui va jouer Bosley ? Banks tient le double rôle derrière et devant la caméra, car elle joue le Bosley principal des Anges – Anges interprétés par Kristen Stewart, Naomi Scott et Ella Balinska – avec qui elles [les Anges] sont en contact. Mais, elle n'est pas la seule Bosley dans les paragaes. En fait, elle est l'un des trois Bosley. Découvrez qui sont les trois Bosleys !

Elizabeth Banks

Le personnage de Banks est le premier Ange devenu Bosley, ce que les producteurs voient comme une métaphore appropriée pour expliquer l'évolution de la carrière des femmes dans la vie réelle. 'Donc, sans en dire trop et sans avoir la main trop lourde, c'est une façon de parler de l'égalité des femmes sur le lieu de travail', a déclaré Handelman. 'Une fois que vous avez fini d'être un Ange, vous n'êtes pas fini'.


 Djimon Hounsou

Dans la bande annonce, le Bosley d'Hounsou apparaît à quelques reprises dans des scènes qui donnent l'impression qu'il sera particulièrement doué au combat (à la fois pour entraîner les Anges et pour combattre lui-même).


 Patrick Stewart

Selon Handelman, le Bosley de Stewart est 'un peu le patriarche de l'organisation', qui a travaillé aux côtés de Charlie pour créer l'Agence. Il n'a pas précisé le rôle de Stewart, mais nous ne pouvons nous empêcher de nous demander si cela signifie qu'il est le Bosley original.


Noah Centineo et son personnage

Chaque jour qui passe sans l'avant première de la suite de To All The Boys I've Loved Before est un autre jour que je passe à pleurer doucement sur mon oreiller, mais heureusement, il y a de bonnes nouvelles pour tous les fans de Lara Jean et Peter : Noah Centineo, qui interprète Peter, joue dans le nouveau film de Charlie's Angels ! En d'autres termes, même si nous ne le voyons peut être pas faire une balayette à LJ (Lana Condor) de si tôt, au moins, nous pouvons nous consoler avec le fait que nous verrons au moins la moitié du duo sur le grand écran à l'automne prochain.

Maintenant que la bande annonce du reboot bourré d'action (même si ce n'est pas techniquement un reboot, mais plutôt une continuation) a fait ses débuts, les fans de Centineo n'ont probablement qu'une question en tête ; mais qui diable joue t-il ? Heureusement, Popsugar a eu la chance de découvrir dans les coulisses l'emprise d'Elizabeth Banks sur l'emblématique franchise à Berlin l'an dernier, où Centineo était sur le plateau de tournage et heureux de divulguer quelques informations sur son personnage, Langston.

Selon l'acteur, Langston est un idiot 'cool' qui travaille avec le gourou de la technologie Elena (Naomi Scott d'Aladdin) et qui finit par côtoyer les Anges lorsqu'elle leur demande de l'aide.

'Il y a un élément maladroit chez lui, mais il est plutôt complet malgré tout', a t-il expliqué. 'Il n'est pas idiot lorsque vous devez être sérieux. Il ne plaisantera pas lorsque cela ne devra pas l'être. Mais il n'a pas peur non plus de se moquer de certaines structures normales. S'ils sont dans une réunion de travail et qu'Elena foire, alors il va faire des blagues sur la table. Mais il ne le fera jamais à son patron. Donc, il a la juste quantité de sérieux, la juste quantité de maladroitesse. Il a la juste quantité dédiée à son métier'.

Même si Langston a des liens clairs avec Elena, ne vous attendez pas à des étincelles lorsque le film sortira en salles le 15 novembre [le 30 octobre en France]. 'Il travaille dans le développement de logiciels avec Elena, et il la respecte, mais elle le respecte aussi donc elle est sa sœur dans cette dynamique', a t-il dit. 'Ils partagent un sens de l'humour et passent beaucoup de nuits ensemble, mais c'est une relation platonique'.

Il semble que Langston finisse par flirter avec l'Ange qui manie les armes Jane (Elena Balinska) dans la bande annonce, donc nous sommes excités de voir où cela nous mènera.



L'histoire est centrée sur une 'expérience émotionnelle indéniablement humaine'

'[Les Anges] ont beaucoup de scènes où elles ne sont pas ensemble, et je pense que dans l'ensemble du film, vous avez vraiment envie que ces gens se retrouvent, parce que c'est amusant de regarder des amis les uns pour les autres', a t-elle continué. 'Et c'est vraiment une émotion émouvante, une sorte d'émotion indéniablement humaine, de voir trois personnes se débattre séparément, mais tout ç coup, nous nous retrouvons avec des esprits semblables et nous pouvons changer le monde'.

 
Bosley fait peau neuve

Townsend Agency n'est pas la seule à bénéficier d'une mise à jour majeure : c'est un tout nouveau monde d'opporunités pour un Bosley. Même si John Bosley (ou sa famille) a pris soin des escouades précédentes, le nom de famille esr devenu un poste à l'Agence et tout le monde peut être un Bosley – y compris les Anges.

'Il y a plusieurs Bosley qui supervisent différents territoires ou quartiers généraux', a expliqué le producteur Max Handelman. 'Donc, vous avez des Bosleys qui font en quelque sorte le tour du monde avec leurs propres équipes. Et le personnage d'Elizabeth est le premier Anges à devenir un Bosley. Donc, sans en dire trop et sans avoir la main trop lourde, c'est une façon de parler de l'égalité des femmes sur le lieu de travail. 'Une fois que vous avez fini d'être un Ange, vous n'êtes pas fini'. (Cela aurait pu éviter beaucoup de problèmes dans Charlie's Angels : Full Throttle en 2003, dans lequel Demi Moore jouait un Ange décho devenu un vrai voyou. Désolé, ma pote!).


Banks n'est pas le seul Bosley dans les paraes. Elle est l'une des trois, avec le reste du trio joué par Patrick Stewart et Djimon Hounsou. Selon Handelman, le Bosley de Stewart est 'un peu le patriarche de l'organisation', qui a travaillé aux côtés de Charlie pour créer l'agence. Il n'a pas précisé le rôle de Stewart, mais nous ne pouvons pas nous empêcher de nous demander si cela signifie que nous rencontrerons le Bosley original.


Cela n'est pas un reboot – c'est une continuation de la franchise

A l'époque des reboots et des remakes, il est assez facile d'étiqueter le film comme l'un ou comme l'autre. Cependant, tout le monde sur le plateau de tournage était très catégorique : le film n'essayait pas du tout de revenir sur les œuvres précédentes de la franchise. En fait, le désir de moderniser l'agence est né de la jouissance personnelle d'Elizabeth Banks.

'J'ai toujours aimé Charlie's Angels – j'ai adoré la série télévisée et j'ai adoré les films', a t-elle déclaré. 'Je voulais raconter une histoire à visage féminin et j'avais le sentiment que c'était un nom de marque significatif pour les femmes et les filles, mais aussi très divertissant pour tous les publics. J'avais vraiment envie de faire un film mondial sur les femmes travaillant ensemble qui pourrait être vraiment amusant et cool. Je voulais tourner un film avec des visages vraiment nouveaux et je voulais que le public du monde entier ait l'impression de se voir dans le film'.

De toute évidence, le film se distingue un peu des films précédents par sa technologie et son organisation. Mais Max Handelman a souligné que les acteurs et l'équipe se sont efforcés 'd'honorer l'héritage original de Charles Townsend Agency et ce que tout cela signifie' avec le projet, tout en tenant compte du fait que les choses doivent changer avec le temps. 


Nous verrons la naissance d'un Ange en action

Cette fois-ci, le public pourra voir un Ange prendre son envol. (La star d'Aladdin, Naomi Scott, incarne Elena, la jeune ingénieure qui se trouve empêtrée avec les Anges et qui a tout un nouveau monde qui s'ouvre à elle. (Je ne suis pas désolée pour celui-là).

'L'idée que n'importe qui puisse être un Ange est plutôt cool', a déclaré Scott lorsqu'elle a été interrogée sur le parcours de son personnage au cours du film. 'Je ne suis pas vraiment une personne à part entière, mais je me préoccupe uniquement de la justice. Je suis en quelque sorte un dénonciateur dans mon entreprise et je suis constamment mise à l'écart. Dans ce tourbillon qui est celui des Anges, je gagne juste en confiance. Je les vois et je me dis, 'Elles sont extraordinaires. Je ne pourrais jamais faire ça'. Mais en fait, je le peux. Je l'ai en moi'.

 
Si vous pensiez que l'homme mince et effrayant était sauvage, attendez de rencontrer Hoda

Nous n'avons entrevu que le personnage de Jonathan Tucker dans la bande annonce, mais d'après ce que j'ai appris sur le tournage, il va certainement vous attirer. L'acteur de Westworld s'est beaucoup amusé avec le personnage et il a raconté qu'Elizabeth Banks et lui-même avaient beaucoup collaboré à son apparence et à son action sur le plateau de tournage. En fait, Tucker a lancé un appel pour que le dialogue d'Hoda soit complètement coupé.

'Je suis vraiment intéressé par le fait de me pencher aussi loin que possible pour que le public s'incline, parce que je veux qu'il soit un mystère', a partagé l'acteur. 'Banks et moi avons coupé tout le dialogue du personnage parce que nous pensions tous les deux que ce serait très amusant. Donc, je ne dis rien avant la fin'.

Un personnage qui est complètement muet pour la majorité du film, couvert de tatouages de la tête aux pieds (on suppose), tout en étant impeccablement vêtu ? Engagez-vous pour ce mystère !

Tucker a ensuite expliqué qu'il estimait que le mystère autour de tout cela serait amusant pour le public et qu'il le laisserait deviner tout au long du film. 'Mon rêve en tant qu'acteur est lorsque le générique de fin arrive et que les gens se disent, 'Qui était-ce, quelle était cette histoire ?''.


Travailler avec Elizabeth Banks est un moment fort pour tout le monde

S'il y a une chose sur laquelle tout le monde sur le plateau de tournage pourrait s'accorder, c'est à quel point ils ont aimé travailler avec Elizabeth Banks, qui a continué à porter plusieurs casquettes pendant la production. Naomi Scott a indiqué que le travail d'actrice de Banks l'avait aidée dans sa réalisation, car 'nous avons un certain raccourci et elle sait exactement ce qu'elle veut donner et comment l'obtenir'.

Kristen Stewart a ajouté que le travail de Banks sur le scénario 'le rendait vivant' et que chaque Ange 'devenait tellement individualisé' après avoir commencé à travailler dessus. 'Elle a vraiment permis à chaque personne de se tenir debout dans le film. Et cela n'est pas seulement quelque chose qui concerne les filles et cela doit être divertissant, mais il a trouvé son objectif une fois que Liz est entrée dans le projet', a t-elle déclaré.

Sam Claflin, qui a travaillé avec Banks sur The Hunger Games, a partagé le même sentiment. 'Quand le rôle lui a été offert au départ, elle m'a téléphoné et elle m'a simplement dit que nous pouvions nous éclater et j'ai donc eu quelques idées. On se disait, 'Oh, on peut aller sur ce chemin avec lui et allons-y', et elle est une telle collaboratrice, qui, je pense, vient de son expérience d'actrice, je pense qu'elle sait travailler avec des acteurs'.

Il a ensuite ajouté que voir 'le réalisateur d'un acteur' au travail était vraiment amusant, peu importe la brièveté de son temps sur le plateau de tournage. 'Elle a simplement maintenu une atmosphère très calme, cool, concentrée et elle a rendu le travail très facile'.

Jonathan Tucker a acquiescé sans réserve, qualifiant Banks de 'patronne géniale', en citant sa capacité à contrôler l'ensemble et à gagner le respect des gens. 'C'est un tout autre aspect de l'activité ; à quel point vous contrôlez un décor, comment gérer l'élan et le flux des scènes, en respectant les délais et le budget impartis et en veillant à ce que les opinions des experts, qui sont excellentes, soient parfois rejetées et c'est juste cool de la regarder', a t-il noté.


Ces Anges ne sont certainement pas les Anges de votre grand mère

Il va de soi qu'une partie notable de la franchise de Charlie's Angels et sa réputation de 'secousse télévisée' est son objectivation de la femme pour le regard masculin. Personne sur le plateau de tournage ne niait cet aspect des précédentes itérations, mais ils ne souhaitaient certainement pas appliquer cet élément au nouveau film.

Banks s'est souvenue que quelqu'un lui avait dit que le film 'est vraiment sexy, mais ce n'est pas sexuel', ce qui est un sentiment dont elle se contente. 'Les femmes sont très à l'aise avec elles-mêmes, avec leur corps et leurs vêtements', a t-elle expliqué. 'Ma principale conversation au sujet du costumage était que je voulais que les femmes se sentent vraiment à l'aise et confiantes lorsqu'elles se préparaient. Mais elles devaient aussi bouger, alors vous allez voir beaucoup de [membres], mais tout est hors de nécessité, pas parce que c'est sexuel'.

'Les femmes doivent pouvoir utiliser leur corps parce qu'elles se font mal, et c'est ainsi que nous avons abordé les costumes', a t-elle ajouté. 'Nous ne l'avons pas approché pour nous demander ce qui allait amener les gens à les regarder'



Vous allez probablement tomber amoureux de Langston

Vous ne pensiez pas que Noah Centineo, le chef de file de Netflix en matière de comédie romantique, pourrait jouer quelqu'un qui n'est pas automatiquement le personnage de nos rêves, n'est-ce pas ? Selon l'acteur, Langston est un idiot 'cool' qui travailler avec Elena et qui finit par être empêtré dans les ennuis avec les Anges lorsqu'elle leur demande de l'aide.

'Il y a un élément maladroit chez lui, mais il est plutôt complet malgré tout', a t-il expliqué. 'Il n'est pas idiot lorsque vous devez être sérieux. Il ne plaisantera pas lorsque cela ne devra pas l'être. Mais il n'a pas peur non plus de se moquer de certaines structures normales. S'ils sont dans une réunion de travail et qu'Elena foire, alors il va faire des blagues sur la table. Mais il ne le fera jamais à son patron. Donc, il a la juste quantité de sérieux, la juste quantité de maladroitesse. Il a la juste quantité dédiée à son métier'.

Cela sonne comme un beau gosse ordinaire, n'est-ce pas ? Mais Centineo a juré que le relation de Langston avec n'était définitivement pas romantique.

'Il travaille dans le développement de logiciels avec Elena, et il la respecte, mais elle le respecte aussi donc elle est sa sœur dans cette dynamique', a t-il dit. 'Ils partagent un sens de l'humour et passent beaucoup de nuits ensemble, mais c'est une relation platonique'.


Cela ne signifie pas qu'il n'y a pas de romance à l'horizon pour Langston. Il semble se rapprocher d'un certain Ange qui manie les armes dans la bande annonce …


Vous ne saurez pas quoi faire avec le personnage de Sam Claflin

Même s'il n'apparaît pas dans la bande annonce, le personnage de Sam Claflin joue un rôle clé dans le film en tant que patron d'Elena, le rôle de Naomi Scott. Selon l'acteur, il y avait un peu de bavardage sur la façon dont il allait s'attaquer à Alexander Brock.

'Eh bien, j'ai très peu de connaissances sur les hommes et les femmes de l'industrie sur lesquels repose mon personnage, dans ce genre de technologie qui ressemble à celle de la Silicon Valley', a admis Claflin. 'Comme si c'était au-delà de ma portée. Il y a eu un certain nombre de modifications et Elizabeth Banks et moi-même disions en plaisantant, 'Oh peut être qu'il ressemble un peu plus à Elon Musk. Ou alors peut être qu'il est un peu plus comme ça''. Ils ont fini par comprendre qu'Alexander était 'une sorte d'enfant qui n'a jamais grandi'.

Claflin a déclaré que son personnage était très intelligent et compétent, mais il a également révélé qu'il était 'très, très stupide'. Cela ressemble à un moment amusant ! Alors qu'Elena s'efforce se garder son savoir faire technologique au détriment de ceux qui l'utilisent à mauvais escient, Alexander est un peu trop habitué à trouver son chemin pour être vraiment utile. Mais cela ne signifie pas nécessairement qu'il est un méchant dans le film.

'Je ne pense pas qu'il soit un méchant', a déclaré l'acteur. 'Eh bien, j'ai déjà joué des méchants et je dis toujours que je ne crois pas qu'ils soient méchants, j'ai simplement le sentiment qu'ils sont mal compris. Mais non, je pense que c'est un homme qui a un plan, et dans son esprit, 'pour faire un gâteau, il faut casser quelques œufs'. Je pense donc qu'il est avant tout un homme d'affaires, et c'est une raison pour laquelle il est milliardaire. Je pense qu'il utilise en quelque sorte les gens, mais je ne dirais pas qu'il est un méchant. Mais c'est à vous de vous faire votre propre idée, vraiment'.

 
Kristen Stewart est comme vous ne l'aviez jamais vue auparavant

Une des choses les plus excitantes pour les fans est la chance de voir Kristen Stewart dans un nouvel élément. Les rôles légers sont une rareté chez l'actrice, mais Sabina Wilson montre définitivement une nouvelle facette chez Stewart qui a même ravi ses partenaires.

'Le mot que j'aime utiliser pour Kristen est 'jeu'. Elle était simplement prête à jouer n'importe quoi. Elle venait tous les jours pour se préparer, tellement excitée, et ça paye vraiment dans le film', a révélé Elizabeth Banks. 'Elle fait autant de blagues dans le film que n'importe quel acteur de comédie qui travaille aujourd'hui. Tous ceux qui ont vu le film sont repartis très impressionnés par le plaisir délicieusement amusant de Kristen dans le film. Et franchement, c'est pour ça que je l'ai castée. Je savais que je pouvais surprendre le public avec Kristen et je suis confiante dans le fait que nous le ferons'.

Noah Centineo a ajouté que le fait de voir l'actrice au travail l'inspirait, en disant, 'Elle a tellement de profondeur et un assez grand spectre avec lequel elle peut jouer. Elle le prend tellement au sérieux et elle donne un putain de coup de peps, pas seulement à propos de ce métier, mais aussi sur le monde et sur les gens qui y vivent'.


Elizabeth Banks ne voulait pas que les Anges 's'excusent d'être bons dans l'action'

Une chose sur laquelle Elizabeth Banks était ferme était le désir de présenter les Anges dans toute leur dureté sans avoir à s'expliquer. 'J'ai l'impression qu'il y a toujours eu un sentiment que les femmes doivent présenter des excuses pour être bonnes dans les films d'action ou justifier pourquoi elles peuvent courir et porter une arme à feu', a révélé la réalisatrice. 'Mais dans ce film, nous ne nous excusons de rien et nous n'expliquons ni pourquoi ni comment nous sommes capables. Nous sommes simplement capables. Nous continuons notre travail'.

Max Handelman a expliqué la nation en expliquant qu'il n'y avait aucune intention de présenter 'le schéma de formation obligatoire' dans lequel les femmes prouveraient à quel point elles sont casse cou au public.

'[Les Anges] sont simplement de la même manière comme on ne voit jamais Ethan Hunt s'entraîner pour devenir Ethan Hunt. Il est juste Ethan Hunt', a t-il dit. 'Vous le rencontrez en train d'escalader une falaise ou un gratte ciel. Ainsi, lorsque vous rencontrez Kristen Stewart dans le rôle de Sabina, lorsque vous rencontrez Ella Balinska dans le rôle de Jane, elles sont simplement des femmes entraînées, casse cou qui n'ont pas à vous prouver pourquoi elles sont ce qu'elles sont. Ce sont simplement des femmes talentueuses'

  
Sources Popsugar: 1 2 3 4
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...