lundi 22 septembre 2014

Nouvelles photos de Kristen avec des fans à Singapour (21 Septembre 2014)

Nouvelles photos de Kristen avec des fans à Singapour dans un magasin de vêtements, le 21 Septembre.



Source : Kstewartfans

dimanche 21 septembre 2014

New/Old : Photo de Kristen sur le tournage de Breaking Dawn part 2

Peter Facinelli a posté une ancienne photo de Kristen pendant le tournage de Breaking Dawn part 2, avec Robert Pattinson, une des doublure de Renesmée, et Taylor Lautner. 


samedi 20 septembre 2014

TIFF 2014 : Juliette B. & Olivier A. parle du film Sils Maria lors du red carpet

Olivier Assayas parle de Kristen Stewart à la première de « Clouds of Sils Maria » au TIFF.

Journaliste - La question est sur : comment avez-vous créer l’alchimie entre les actrices ?

Olivier - Je comprends, merci pour votre question. Je comprends totalement ce que vous voulez dire. C’est, vous savez… je pense que Kristen Stewart est incroyable. C’est une personne très intelligente et je ne la connais pas vraiment. Je l’ai rencontré quelques fois et je n’avais aucune idée de ce qui pourrait arriver avec Juliette sur le tournage, Juliette que je connais depuis toujours. Je n’en avais aucune idée, donc tout était basé sur ma confiance en Kristen, mais aussi sur sa confiance en moi, vous savez. Vous êtes envoyé vers ce monde français un peu bizarre, ce qui ne ressemble pas vraiment aux choses qu’elle fait maintenant. Je pense que c’est courageux de sa part d’aller dans cette direction, d’essayer ça. J’ai eu confiance en ça. Le fait qu’elle était capable de faire ce pas dans ma direction voulait dire qu’elle avait en elle ce que j’attendais. Et il y avait du potentiel pour que quelque chose se passe avec Juliette. Mais vous ne savez jamais, c’est seulement sur le tournage, le premier jour qu’on sait ce qui va se passer. Dans ce film, nous avons essayé de garder la chronologie autant que possible, donc on a commencé avec la scène dans le train du début du film. C’était le premier jour de tournage. Nous avons tournés en Allemagne, Kristen venait juste d’arriver en avion des Etats-Unis et j’ai compris instantanément qu’elle était là pour les bonnes raisons, qu’elle était là parce qu’elle était intéressée par le rôle, qu’elle avait envie de travailler avec moi et qu’elle avait envie de travailler avec Juliette. Elle avait beaucoup d’admiration pour Juliette et je pense qu’elle a sentit la manière dont Juliette a géré sa carrière et la liberté qu’elle avait quand elle choisissait ses rôles, sa manière de bouger dans le monde du cinéma. Je pense qu’elle trouvait ça excitant, elle voulait comprendre comment Juliette fonctionnait. Donc je pense qu’elle cherchait Juliette et Juliette était extrêmement fabuleuse, elle était heureuse. Elle avait envie de créer et de surprendre Kristen. Elle voulait mériter l’admiration de Kristen instinctivement, sans aucune rivalité. Il y avait donc un mouvement humain dans cette relation.



Traduction :

Journaliste - Dans « Clouds of Sils Maria », une vieille actrice fait face à la limite de sa carrière au côté d’une nouvelle actrice arrogante qui entre en scène. Juliette Binoche au côté de ses co-stars Chloé Grace Moretz et Kristen Stewart.

Juliette - C’est difficile de la décrire en termes de : savoir ce qui vient de la fiction ou de la réalité, car ça va et ça vient tout le temps. Mais il y a énormément d’amour je pense et des questions, de la séduction et des sentiments.
Olivier - Je pense que c’était vraiment bien de fonctionner un pas après l’autre, dans le sens où j’ai créée des personnages féminins de fictions, des femmes fortes et je voulais réellement filmer des femmes fortes, vous savez comme faire un documentaire, avoir une fonction. Ce film est vraiment écrit pour Juliette, autour de Juliette, mais j’avais vraiment envie d’avoir quelqu’un en face d’elle qui soit un challenge pour elle. Et j’étais juste tellement heureux qu’à la fin Kristen Stewart joue le rôle de Valentine.

Juliette - Donc quand vous devez jouer un rôle, il y a des aspects de vous que vous découvrez et je pense que Maria a découvert, je ne sais pas si je veux parler d’une part lesbienne, mais d’un côté féminin qui veut se sentir proche de son assistante. Je veux dire, ça va et vient.

Olivier - Je pense que ce sont vraiment des choses que tout le monde comprend. La façon dont un être humain peut être attiré par un autre être humain. C’est un langage assez simple et basique.

mercredi 17 septembre 2014

Sils Maria : Juliette Binoche mentionne Kristen dans une interview

Juliette Binoche mentionne Kristen dans une interview.


Traduction faite par le staff de Kstew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs

Question : Quelle a été la dynamique entre Kristen et vous ? Se sentait-elle nerveuse d'être auprès de vous ou était-ce facile et naturel d'être près d'elle ?
Juliette : C'était intéressant de partager cette expérience avec Kristen et j'ai senti la responsabilité de prendre soin d'elle car c'était un défi pour moi autant que pour elle. Mais le processus de ce film était très organique et naturel et c'était une joie d'être à ses côtés. C'était une aventure pour toutes les deux et à aucun moment je (ou elle) me sentais nerveuse d'être près d'elle. Olivier et moi ne devions pas la guider et elle a fait une performance incroyable. 

ATTENTION SPOILER 

Q: Maria et Valentine peuvent-elles survivre l'une sans l'autre ? 
Juliette : Elles peuvent mais à la fin Valentine quitte Maria et elle doit tourner la page.

Source : FierceBitchStew

Nouvelle photo de Kristen avec des fans à Singapour

Nouvelle photo de Kristen avec des fans prise dans un bar à Singapour.


Source : Kstewartnews

mardi 16 septembre 2014

Camp X-Ray : Interviews sur le tournage + behind the scene

Nouvelle vidéo avec des interviews de Peter Sattler, Kristen Stewart, Payman Maadi et John Carroll Lynch sur le tournage avec un behind the scene


Traduction faite par le staff de Kstew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs

Commandant: Ne vous  méprenez pas sur ce lieu. C’est une zone de guerre. 
Commandant: Au garde à vous ! ... 
Cpl. 'Randy' Ransdell : Certains de ces mecs sont enfermés ici depuis huit ans. Vous devez les considérer comme des détenus et vous ne les appelez pas des prisonniers. 

Peter Sattler : "Camp X-Ray" est vraiment à propos de Guantánamo, avec tout ce qui est arrivé derrière la clôture. Au début, quand j'ai commencé à écrire, je savais vraiment ce que je voulais faire entre deux personnes dans une pièce. Je n'essaye pas de faire Guantanamo grandiose ou épique, mais je voulais me concentrer sur la petite histoire entre deux personnages avec des petits détails de la vie là-bas.

Kristen Stewart : C'est l'histoire d'une fille qui est au milieu de quelque chose de compliquer et qui est capable de s'éloigner du cadre émotionnel en voyant ça. Pas comme ça l'est. 

Peter Sattler : Ali est joué par un garçon qui s'appelle Payman Maadi, c'est un acteur incroyable, il s'est entrainé en détenu.

Payman Maadi : Quand j'ai lu le scénario, ma première impression était : "oh mon Dieu, c'est une histoire très belle, j'aimerais le faire." L'équilibre était très intéressant pour moi. Ce n'est pas un film sur les personnes gentilles contre les mauvaises. C'est à propos de l'humanité.

Kristen : J'adore Payman. On s'est parlé sur Skype une fois, il était "ALLO !", j'étais "Wow, Quoi ?". C'est un mec très charismatique, son énergie est très contagieuse, ce qui est bien parce que tout ce que je fais sur le tournage est très tendu. Tout est dur, fatigant, et quand j'étais près de lui, je n'avais pas le choix que de m'ouvrir un peu.

Peter Sattler : Travailler avec Kristen était une expérience remarquable parce qu'elle était complétement engagé dans ce rôle. Elle a contribué à bien creuser sur ce qu'était son personnage et elle pensait ce qu'elle faisait.

Payman Maadi : Peter Sattler sait ce qu'il veut. Et plus important, il sait ce qu'il ne veut pas. Et le truc c'est qu'il a vu le film dans sa tête. 

Kristen : Personne ne croit en cette histoire plus que lui. Et ce n'est pas parce qu'il l'a écrit, il y a cette énergie qu'il a, c'est l'énergie parfaite à avoir après un travail de deux ans, il retourne dedans avec force.

Peter Sattler : John Carroll Lynch est un acteur incroyable. Et le truc qui est génial sur ce qu'il a apporter à ce rôle de colonel c'est qu'il peut incarner le colonel comme s'il était le personnage, dans une profondeur réelle, dans une vraie nuance subtile, qui je pense, encore, rend sûr le fait qu'il peut incarner le personnage comme si c'était une vraie personne qui était là-bas et d'une certaine façon, cela fait un conflit pour chaque personne là-bas. 
John Carroll Lynch : Vous savez, dans les circonstances, comme ce film, où l'on a entendu tellement sur Guantanamo et les documents sur Guantanamo, c'est parfois dur de comprendre ce qui est traumatique dedans. La beauté du matériel traumatique c'est de bien le prendre et se concentrer sur nos expériences de niveau humain. 

Kristen Stewart : Je pense que l'accroche principale pour moi c'est de voir cette personne en une fille simple apprendre que ce qu'elle pense qui est bien depuis longtemps est en fait faux et de voir combien ça la secoue. 

Payman Maadi : C'est très important de faire partie d'un film qui dit des choses importantes dans le monde d'aujourd'hui. 

Peter SattlerLe film est sur la connexion entre les êtres-humains et ressentir cette émotion que nous sommes tous connectés, c'est pour moi une des émotions les plus puissantes sur Terre. Et c'est ce que le film fait vraiment, c'est de prendre deux personnes qui sont très éloignés dans ce monde et d'une certaine manière, ils trouvent une connexion, cette connexion très humaine et émouvante. Et c'est sur ça, pour moi, dont le film est basé. Et c'est la sensation que j'ai quand je le regarde et c'est la sensation que j'espère que le public va avoir aussi. 

Cpl. 'Randy' Ransdell : Tu t'es lié au détenu n°471. Il ne reviendra pas. Qu’est-ce que tu vas faire, Cole ? 
Cole : Je ne vais pas abandonner ! 
Ali Amir : Personne ici ne s’en va de toute façon.

Source : FierceBitchStew Vidéo via itsoktobeyou 

dimanche 14 septembre 2014

Camp X-Ray : Peter Sattler mentionne Kristen dans une interview avec Télérama (France)

Peter Sattler mentionne Kristen dans une interview avec le site Télérama (France).






Télérama : Pourquoi ce silence du cinéma sur Guantanamo ?

Peter Sattler : Il y a une réalité économique. C’est difficile de monter un projet comme ça. Guantanamo est un sujet très délicat, je le savais dès le début. Cela n'allait certainement pas être un film qui allait intéresser les grands studios. Les Américains ont passé tellement de temps à l'ignorer, qu'il est difficile de les convaincre de prendre un peu de leur vendredi soir pour aller regarder frontalement cette situation créée par leur propre pays. Mais fort heureusement, le cinéma indépendant aime prendre des risques. Et les acteurs aussi : je pense que c'est une des raisons pour lesquelles Kristen Stewart voulait faire ce film : c'est un rôle en dehors de sa zone de confort.

Olivier Assayas mentionne Kristen dans une interview avec Cinema.nl

Olivier Assayas, le réalisateur de Sils Maria, mentionne Kristen dans une interview avec le site Hollandais, Cinema.nl.

http://embed.vpro.nl/player/?id=WO_VPRO_625509&profile=cinema

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Traduction faite par le staff de Kstew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs

A partir de 5:30 :

Olivier Assayas : (...) Si j'utilise une jeune actrice française, ce ne sera pas une menace, elle ne défit pas Juliette. Mais si je la confronte avec Kristen Stewart, qui est la plus grande star de sa génération, quelqu'un qui a une carrière fantastique et qui a seulement 23 ou 24 ans. Cela devient un jeu complètement différent pour Juliette. C'est très puissant, quelque chose dont elle pourrait avoir peur. 

Journaliste : Et l'était-elle ? 

Olivier : Cela la mit au défit. Vraiment. Juliette est une battante, elle était intéressée à l'idée de confronter Kristen. Et c'était intéressant aussi pour Kristen, bien sûr.

(Extrait du film)

Journaliste : Et vous avez commencé avec Juliette Binoche, donc comment avez-vous fait pour être sûr que Valentine et Jo-Anne soient jouées par les bonnes actrices ?

Olivier : Vous prenez un risque. Vous ne savez pas. Quand j'ai commencé de travailler sur ce film, je n'avais aucune idée de comment Kristen allait gérer ce rôle. 

Journaliste : Mais vous l'aviez en tête ?

Olivier : Pas quand je l'ai écrit. Quand j'ai commencé à penser à qui pouvait jouer ce rôle, qui pouvait être bon pour ce rôle. J'avais d'autres actrices en tête, avec qui ça l'a presque fait. Mais à un moment donné, cela c'est matérialisé avec Kristen, qui était un choix parfait.

Journaliste : Vous l'avez testé face à Juliette ?

Olivier : Non. Je ne pouvais pas...

Journaliste : Oh, c'était un risque.

Olivier : Je ne pouvais que croiser les doigts. C'est pareil avec Chloë. Je la connaissais à peine. Là vous devez croire en votre instinct.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...