vendredi 21 août 2015

American Ultra : Interview de Kristen & Jesse Eisenberg avec Collider

A l'occasion de la press junket d'American Ultra, Kristen et Jesse Eisenberg parlent du film dans une interview avec Collider.

 

 Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs.

Journaliste : Je dois demander, est-ce qu'American Ultra est plus un rêve de James et Em dans Adventureland ou alors Adventureland est un rêve de Mike et Phoebe dans American Ultra ?
Jesse Eisenberg : C'est définitivement le rêve.
Kristen Stewart : Oui, c'est l'irréel.
Jesse Eisenberg : Oui ça ressemble à un cauchemar irréel. Ces personnages veulent seulement se marier et avoir une vie calme au milieu du pays. Et ils sont embarqués dans ce film d'action extrême.
Kristen Stewart : Je suis d'accord. Je pense qu'il y a les autres ...
Jesse Eisenberg : Oui, il y a aussi une part de carnaval, d'un parc d'attractions, le rêve des enfants ... nous ne travaillons probablement pas là-bas.
Kristen Stewart : Oui absolument. On est un peu enfantin au début du film. C'est très innocent et mignon, genre, 'Ohh je rêve d'aller à un carnaval avec ma petite-amie'.
Jesse Eisenberg : Oui, ça pourrait être les deux. Ça pourrait être un univers parallèle.

Journaliste : Un truc qui est bien à propos de ce film, c'est l'alchimie entre vous deux. Je peux compter tellement de films où je ne crois pas aux couples, je ne crois pas qu'ils sortent ensemble, on arrive pas à y croire. Mais vous les gars êtes géniaux dans ce film. Est-ce le résultat d'Aventureland, le fait d'être ami ou quel est le secret ? Car c'était génial.
Kristen Stewart : Oui, on est devenu rapidement amis car on a beaucoup de choses en commun. On va faire notre troisième film ensemble, on est donc certainement liés par les mêmes choses, on aime similairement certains trucs. On a des intérêts similaires et je pense que quand des personnes essayent de forger ce genre de relation à l'écran et qu c'est l'opposé de ce qu'ils ressentent, ça se voit. Et oui, oui nous sommes de vrais amis. C'est facile.
Jesse Eisenberg : Oui, et puis sans compter sur le script, sans vouloir te déformer ce que tu dis ou quoi ...
Kristen Stewart : Non, non pas du tout c'était tellement bien écrit.
Jesse Eisenberg : Oui, est c'était facile de rentrer dans la peau de ces adorables personnages. On arrive bien à mettre ensemble ces deux personnages et la manière de filmer rend tout ça authentique.
Kristen Stewart : Oui, totalement. Et quand quelque chose nous rend émotif comme ça, car on ne veut pas laisser tomber ces personnes, s'installe à ce moment cette loyauté et honneur. Car je sens que je devais honorer ça, vous voyez ce que je veux dire. C'est vraiment motivant.

Journaliste : Est-ce que vous avez-vu le film avec un public ? Car je l'ai vu pour la seconde fois la nuit dernière, et il y avait des moments où le public réagit vraiment en regardant le film ? 
Jesse Eisenberg : Oh, c'est génial.
Kristen Stewart : Oh, c'est sympa, mais non je n'ai pas vu le film avec un public.
Jesse Eisenberg : Non, on doit partager un dans nos chambres d’hôtels, similaire à ce film. Genre la CIA qui nous arrache de la table.
Kristen Stewart : Il en aurait besoin. Est-ce que tu vas un jour voir le film ?
Jesse Eisenberg : Oui, j'espère un jour dans le futur. Tout le monde dis qu'il est génial.

Journaliste : Est-ce qu'il vous arrive durant un weekend, de vous faufiler à l'arrière d'une salle de cinéma pour voir la réaction des gens pendant le film ? Ou vous êtes plus 'non aucune chance que ça arrive' ?
Kristen Stewart : Eh bien, on ne pourrait pas littéralement faire ça. Ca serait ... Je veux dire ...

Journaliste : Oh, vous pouvez porter un masque. Avec du maquillage et tout ça pourrait se faire.
Kristen Stewart : Oh, oui bien sûr. Avec du maquillage, un faux nez, une perruque et tout un costume, et puis aller dans un cinéma. Je pense que c'est effrayant de voir les gens avec des masques, désole hein, enfin bref. C'est visuellement effrayant.
Jesse Eisenberg : Oui, ne le fais pas.
Kristen Stewart : Non, jamais.

Journaliste : Les gars, vrai ou faux ? Vous n'allez travailler qu'ensemble à partir de maintenant, car vous avez mentionné votre collaboration dans le film de Woody Allen. Vous avez signé séparément, ou vous vous êtes d'abord appeler ? Comment ça c'est fait ?
Jesse Eisenberg : Woody Allen a vu Adventureland, il est ami avec Greg Mottola qui est le réalisateur de ce film, je sais donc qu'il l'avais vu et aimé. J'espérais donc secrètement être un jour dans un de ses films, car je savais qu'il avait aimé ce film. Il a donc apparemment, apprécié tout les deux dans ce film.
Kristen Stewart : Oui.

Journaliste : Est-ce que vous aller jouer un couple tous les deux ?
Kristen Stewart : On n'est pas autorisé à divulguer quoi que ce soit.
Jesse Eisenberg : On a le droit de rien dire.

Journaliste : Je ne vais donc pas vous poser plus de questions. Félicitations en tous cas pour American Ultra
Kristen Stewart et Jesse Eisenberg : Merci.

Source: Collider Collider Via: TeamKristenSite  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...