mardi 22 mars 2016

Café Society : Nouveaux détails concernant l'intrigue du film grâce à Vittorio Storaro

Dans une interview avec The Film Stage, le directeur de la photographie Vittorio Storaro dévoile plein de nouveaux détails à propos de Café Society de Woody Allen avec Kristen, Jesse Eisenberg, Steve Carell ou encore Blake Lively.



Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs


Non seulement Woody Allen est en train de filmer sa série télévisée pour Amazon mais il se prépare pour une probable avant première à Cannes pour son prochain long métrage, également soutenu par Amazon. (marquant son premier film depuis un moment non distribué par Sony Pictures Classics). Mettant en vedette Jesse Eisenberg, Kristen Stewart, Steve Carell, Parker Posey, Blake Lively, Corey Stoll, Paul Schneiber et Judy Davis, on a récemment révélé qu'il porte le titre de Café Society et maintenant nous avons obtenu de nouveaux détails concernant l'intrigue.

'Il s'agit d'une histoire d'amour à New York dans les années 30', a rapporté Page Six l'année dernière. 'Le cinéma est à propos du fait de revivre une vieille histoire d'amour. Elle finit par épouser son patron. Mais alors que la passion est rallumée, ils baladent dans une calèche et sirotent du vin. Maintenant, dans une nouvelle interview avec le légendaire photographe Vittorio Storaro de CineAlta (via Wooden Allen Pages), il ajoute, 'Ce film est à propos d'une famille juive qui vit à New York. L'un des membres de la famille se rend à Los Angeles pour être un agent d'acteur, donc l'histoire va et vient entre le Bronx en 1935 et Hollywood dans les années 1935-40'.

Lorsque nous lui avons demandé pourquoi il a décidé de choisir un film de Woody Allen, le directeur de la photographie d'Apocalypse Now a déclaré, 'Habituellement, la meilleure collaboration, du moins pour moi, est lorsque vous capturez un concept très inhérent de la part du réalisateur. Cela devient un projet de rêve pour le réalisateur et ce rêve devient votre rêve'. Il ajoute, 'Au début, nous avons été très clair concernant le fait que la manière dont il pensait concernant la visualisation de l'image pourrait être exactement la manière dont j'avais déjà lu le scénario. J'ai passé deux heures avec Woody à parler de sa vision pour le film et je me suis préparé pour trois styles différents - le Bronx, Hollywood et le retour du personnage à New York, lorsqu'il participe à des dîners habillé en smoking, dans une sphère sociale plus élevée'.

Parlant de la propre narration potentielle de Woody Allen dans le film, le photographe a déclaré, 'Tout d'abord, j'ai adoré le fait qu'il s'agisse vraiment d'un film de Woody Allen dans le sens où il est le narrateur. J'ai reconnu sa personnalité dedans. Il est en train de décider si en effet sa voix va faire la narration et j'espère que ça sera le cas. Avec la narration, nous pouvons être plus libre, à certains égards, en racontant l'histoire. Avec un narrateur, vous perdez le contact avec la réalité et le monde est une image peinte, ce qui peut nécessiter une sorte de référence visuelle en connexion avec le cadre social, politique, artistique du film. Il s'agit de quelque chose que j'aime habituellement. Cela peut me donner plusieurs approches. Cette période à Hollywood est très intéressante dans le sens où vous pouvez avoir énormément de références à partir de la photographie, de la peinture et de l'influence allemande à cette époque. Et entre les deux mondes, il y a quelques différences et quelques similarités. J'aime toujours ce genre de dialogue et d'équilibre entre les éléments qui s'opposent'.

Qu'en est-il des pensées de Woody Allen sur le passage au numérique ? 'Pour le moment, on dirait qu'il est très heureux', a conclu Storaro.

Café Society sortira plus tard cette année.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...