vendredi 29 juillet 2016

Café Society : Interview de Kristen avec Talking Movies (BBC)

A l'occasion de la press junket américaine de Café Society à New York, Kristen parle du film, de Jesse Eisenberg & d'Hollywood avec Talking Movies (BBC).





Traduction faite par le staff de Kstew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs.



[Extrait du Film]

Kristen Stewart : La seule façon pour que l’histoire fonctionne est que son énergie vous consume, comme une lumière. J’ai un petit peu de cette énergie. J’ai dû auditionner pour le rôle, et « Faites-moi confiance, je peux être très féminine et femme et mignonne, et encore plus autour de Jesse. Donc sortir de mes propres murs et défenses, pour devenir ce type de personne, c’était le plus gros challenge. Mais c’était aussi pour cela que j’étais excité à l’idée de jouer ce rôle. Donc ça m’a aussi attiré.

Journaliste : Vous avez travaillé sur trois films avec Jesse Eisenberg maintenant. Est-il une présence rassurante pour vous quand vous travaillez ensemble ?
Kristen Stewart : Énormément. Je ne suis jamais embarrassée avec lui, alors que je peux être embarrassé avec tout le monde. Donc le fait que je ne puisse jamais me sentir … Même si je tombe sur la tête, ça sera ok. Si je rate tout complètement, ça sera la meilleure manière de faire les choses. Ce genre d’acteur …Vous faites votre meilleur travail avec eux.

Journaliste : J’ai lu que vous étiez impliqué dans la réalisation d’un court-métrage. Est-ce que vous aimez l’idée d’être créative derrière la caméra, d’une certaine manière ?
Kristen Stewart : Je suis obsédée par le processus de création des films. Mes parents font parties des équipes. Ma mère est script-superviseur depuis des années. L’idée que tellement de personnes viennent ensemble pour protéger ce petit truc tout fragile au centre ; l’élan et l’énergie qui viennent des gens c’est vraiment quelque chose que je n’ai pas vu ailleurs. Je veux être aussi proche de ça que possible. Je réalise pour premier court-métrage et je suis tellement chanceuse de pouvoir dire ça. Oui, j’ai hâte.

Journaliste : Quelle est votre vision à propos de l’égalité des sexes, pensez-vous que vous en tant qu’actrice devriez gagner autant qu’un homme pour un rôle équivalent ?
Kristen Stewart : Oui, absolument. Je pense qu’on va y arriver. C’est un processus, vous voyez ce que je veux dire. Quelqu’un qui a un plus gros succès au box-office gagne plus d’argent, car ils font plus d’argent au box-office, car les gens aiment voir des films avec des mecs. C’est comme ça c’est tout. Mais je pense que c’est encore en train de changer, ça a déjà un peu changé, cela va juste prendre un peu plus de temps.

Journaliste : Vous avez reçu de très bonnes critiques pour votre travail ces temps-ci mais aussi des négatives. Comment faites-vous face aux critiques négatives ? Est-ce que vous la digérez et essayer d’en tirer un enseignement ou est-ce que vous l’ignorait simplement ?
Kristen Stewart : C’est plaisant quand les gens apprécient que vous vous avez fait. Je ne dis pas ça d’une manière, c’est juste que nous faisons des films dans le but de nous comprendre et devenir plus proches les uns des autres, pour se dire que nous ne sommes pas seuls. C’est essentiellement pour cela que nous faisons ce métier. Il n’y a aucun problème avec une réaction polarisé pour un truc. Je préférais vraiment quelqu’un disant, 'Je hais cette fille, elle me rend malade'.

Journaliste : Personne ne vous a encore dis ça en face, c’est-pas ?
Kristen Stewart : Je ne me souviens pas de la dernière fois où quelqu'un est venu me dire, 'Je déteste'. Mais je suis cool avec ça. Je veux dire, tout le monde est différent.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...