mardi 19 juillet 2016

Café Society : Interview de Kristen avec Boston Herald

A l'occasion de la pres junket américaine de Café Society à New York, Kristen évoque son personnage de Vonnie et mentionne Jesse Eisenberg et Steve Carell dans une interview avec Boston Herald. 

Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs

 Au-delà de Twilight : Kristen Stewart croque dans son rôle de Café Society
 
NEW YORK – Dans Café Society de Woody Allen, Kristen Stewart fait un saut en arrière dans le Hollywood glamour des années 30 en tant qu'élément de sa machine à fabriquer des stars.

Son personnage de Vonnie – surnom pour Veronica – est une beauté originaire de l'Oklahoma qui est la secrétaire personnelle de personnage de magnat et agent de stars de cinéma (et marié) de Steve Carell.

Il demande à Vonnie de faire visiter la ville à son neveu maladroit (Jesse Eisenberg), fraîchement arrivé de Brooklyn.

C'est seulement une question de temps avant que les deux hommes ne tombent amoureux d'elle.

Si en évidence il s'agit d'un rôle léger, il s'agissait tout de même d'un défi pour l'ancien star de Twilight.

Vonnie est une jeune femme 'qui est très différente de moi', a déclaré Stewart dans une interview en face à face au Crosby Street Hotel.

'Ainsi, le travail de préparation préliminaire consistait à abandonner [de mon vocabulaire] les 'genre' et 'mon pote) et ensuite de se connecter avec une féminité naturelle, impulsive – qui est l'unique raison pour laquelle l'histoire fonctionne'.

'Vous avez besoin de croire quand elle dit, 'Je ne prends aucune décision sordide. Je suis simplement tombée amoureuse de deux personnes''.

Vonnie est déchirée entre un jeune homme commence à peine à comprendre sa place dans le monde et un magnat charismatique et riche qui est prêt à quitter sa femme pour elle.

Pour Stewart, 26 ans, il est clair que 'Vonnie ne prend en fait pas la décision de l'homme qu'elle va choisir parce l'un d'entre eux est l'option la plus sûre. Elle n'utilise personne'.

'Ici, il n'y a pas de culpabilité et il n'y a pas de honte, qui est une approche non conventionnelle de l'histoire d'amour. C'est différent'.

Sans révéler le choix de Vonnie, est-ce que Stewart a le sentiment que c'était le bon choix ?'Peut être suis je optimiste. Je pense que vous avez des amours différents dans votre vie'.

'Chaque amitié vous apporte un cadeau différent. Vous apprenez des choses différentes de personnes différentes. Ils retirent également des aspects différents de vous'.

'Je suis une personne différente au contact de Jesse (Eisenberg) que je le suis au contact de Steve (Carell) C'est naturel'.

'Ce que j'aime chez Vonnie et ce que je pense à propos de l'histoire et ce qui la rend uniqu, c'est qu'elle tient et apprécie et n'abandonne – aucun des deux !'.
Source: BostonHerald

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...