lundi 1 août 2016

Café Society : Interview de Kristen & Blake Lively avec Associated Press

A l'occasion de la press junket américaine de Café Society à New York, Kristen et Blake Lively parlent du film, de Woody Allen, du tournage et de l'époque dans une interview avec Associated Press.




Traduction faite par le Staff de Kstew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs



[Extrait du film]

Kristen Stewart : C’était fun sur le plan esthétique, car tous ceux qui travaillent sur un film de Woody Allen sont très minutieux, les costumes étaient parfait. Ils étaient fabriqués de manière raffinée. A la surface c’était brillant et fun, la période du film a servi ce dernier de manière parfaite. À la fin des années 1930, ça n’aurait pas été normal pour une jeune pas de ne pas ressentir une quelconque honte ou culpabilité à cause de ces relations non conventionnelles. Elle peut, vous savez, regardez en arrière, voir les hypothétiques chemins qu’elle aurait pu prendre et les évaluer, sans ressentir qu’elle a fait des erreurs. C’était très moderne. C’était un personnage intéressant pour moi.

[Extrait du film]

Blake Lively : Faire un film d’époque avec Woody Allen et Vittorio [note du staff : Storaro, le directeur de la photographie], la manière dont il raconte l’histoire, c’est tellement beau. Mais aussi, la musique de Woody est tellement propre à tout ce qu’il fait, surtout la musique des années 1930. Donc faire un film qui se passe dans la période où son rythme à lui se trouve, c’était vraiment unique.

Kristen Stewart : Hmm Hmm.

[Extrait du film]

Blake Lively : C’est ... Vous savez, c’est fun, c’est sympa de faire du glamour à cette période. Car cette époque était tellement glamour. Je veux dire, les robes et bijoux que les femmes portaient pour sortir dîner, c’est presque comme une réalité amplifiée. Donc avoir un pied dans ce monde, et dans cette période du cinéma aussi… les femmes étaient tellement plus glamour à cette époque. Quand vous voyez un film d’époque, les femmes étaient avec leur belle robe, leur bijoux et accompagné d’un gentleman.

Kristen Stewart : Oui, oui.

Blake Lively : Donc faire un film qui ressemble à du vieux cinéma, comme quelque chose qu’on verrait sur TCM, c’était super cool.

[Extrait du film]

Blake Lively : C’est stressant, car vous savez que c’est toute une histoire de travailler avec un cinéaste aussi iconique. Donc le stress, nous nous l’imposons nous-même. Mais il y aussi un niveau de confiance qui vient avec car il sait ce qu’il fait, il sait où il va. Il ne fait pas simplement un film avec vous sans avoir rien préparé. Vous sentez qu’on prend soin de vous, que vous allez être dans un bon film, alors que vous n’en connaissez pas la moitié. [Rires] Mais il y a une telle spécificité à son travail, même si il va d’un genre à l’autre, pareil pour la période dans le temps. Un film de Woody Allen est un film de Woody Allen. Donc avoir un pied dans tout ça, il y a un niveau de sécurité.

[Extrait du film]

Source: Korita05xYT

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...