mardi 13 septembre 2016

Equals : Drake Doremus mentionne Kristen & Nicholas Hoult dans une interview avec Scenecreek

A l'occasion de la press junket américaine d'Equals à Los Angeles, le réalisateur Drake Doremus mentionne Kristen, Nicholas Hoult et le film dans une interview avec Scenecreek. 



Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs

Journaliste : Vous êtes très actif sur Twitter. Vous attendiez-vous à ce que les fans de Kristen Stewart soient tellement excités pour ce film ?
Drake Doremus : Non, je n'en avais aucune idée. Je veux dire, nous avions compris lorsque nous l'avions vu qu'elle était extrêmement aimée. [Rires] Je veux dire, ses fans sont incroyables. Ils sont super dévoués et super passionnés et c'est un peu étonnant. Je veux dire, tout le monde serait tellement chanceux d'avoir des fans comme ça, alors je suis un peu bouleversé par cela. Mais également le soutien qu'ils nous ont donné et au film et à quel point ils aiment le film et ils commencent à découvrir le film et aller le voir, c'est plutôt cool mon pote, j'adore ça.
J'aime le fait que l'on puisse se connecter avec les gens partout dans le monde pour votre film. Pour moi, c'est une source d'inspiration, plus que tout avec les gens qui m'envoient des tweets [pour me dire] qu'ils sont affectés et qu'ils voient mon film. Cela donne envie de continuer à vouloir faire des films.

Journaliste : Quels ont été les retours à propos du film entre ses avant-premières à Venise et à Toronto et aujourd'hui ?
Drake Doremus : Je veux dire, ils ont été bons ! C'est un film polarisant et je suppose que le genre de film vers lequel je suis attiré et que j'aime est un peu comme ça. Les gens aiment le film et ils sont vraiment saisis par lui et ils sont émotifs et quelques personnes ont détesté. L'idée pour moi de faire un film qui soit en quelque sorte vaste, qui touche énormément de gens est super fascinante pour moi et c'est vraiment intéressant pour moi mais cela n'est pas aussi honnête. J'essaie simplement de faire des films que j'aime.
Lorsqu'on était à Toronto, j'ai fait la présentation pour ce film, ensuite on est allés dîner et on est revenus, et ensuite on a regardé les quinze dernières minutes de ce film, dont je pense que ce sont mes quinze minutes préférées de tout ce que j'ai fait, simplement s'asseoir sur un strapontin et on était juste à côté de cette rangée de cinq jeunes femmes et elles ne pouvaient pas respirer, vous savez, c'était tellement émotionnel et elles pleuraient tellement. C'était tout simplement incroyable. C'était comme si c'était tout et que tout le travail intense qui a été investi dans ce film durant les deux dernières années à mener à ce moment et je suis devenu vraiment émotionnel, en étant assis ici à me rendre compte que ce soit la raison pour laquelle je suis ici. C'est ce que je fais.


Source: Scenecreek


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...