dimanche 9 octobre 2016

Personal Shopper : Interview d'Olivier Assayas avec WWD

A l'occasion de l'afer party de l'avant première de Personal Shopper lors du Festival du Film de New York [NYFF 2016], Olivier Assayas revient sur le film mais aussi sa collaboration et son admiration pour l'actrice avec WWD. 




Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs


Olivier Assayas à propos de ses retrouvailles avec Kristen Stewart pour Personal Shopper

'C'était des retrouvailles', a t-il dit.

Autour de 23h30 vendredi, Kristen Stewart a monté les escaliers de The Skylark pour arriver à l'after party de l'avant première de Personal Shopper du Festival du Film de New York. À peu près cinq minutes plus tard, elle est redescendue. 'Je ne pense pas qu'elle va revenir', a déclaré un serveur. 'Peut être aussi avoir un peu de champagne !'.

Stewart était apparemment tombée malade cette nuit-là. Elle allait assez bien pour poser pour quelques photos, mais c'était l'extension de son apparition à l'after party de l'avant première, organisée par Moët et The Cinema Society. Parmi ceux qui étaient présents il y avait Michael Stipe, Cuba Gooding Jr., Ebon Moss-Bachrach, Josh Lucas et le fondateur de Cinema Society Andrew Saffir. Même si Stewart n'était pas facilement disponible pour parler de son rôle dans Personal Shopper, le réalisateur du film, Olivier Assayas, lui l'était.

'Elle est cette jeune femme qui a perdu son frère jumeau d'une maladie cardiaque qu'elle a également', a déclaré Assayas à propos du personnage de Stewart. 'Elle fait face à sa propre mortalité d'une certaine façon et en même temps, elle essaie de se reconnecter avec son frère. C'est un médium'.

Est-ce qu'Assayas croit aux médiums ? 'Ouais, pourquoi pas ?', a t-il dit. 'Il n'y aucune preuve scientifique de celui-ci, mais ouais. Je ne suis pas sûr de ce avec quoi les médiums se connectent. Peut être se connectent ils avec eux-mêmes ou quelque chose comme ça. Mais je suppose que je crois en l'illusion'.

Comme le titre du film le suggère, Stewart joue une acheteuse personnelle – un choix inattendu sur la fin d'Assayas, mais néanmoins un choix volontaire. 'Je voulais que le personnage n'ait pas, comme, un travail stupide, mais un travail frustrant, très aliénant', a t-il dit. 'Parce que vous faites quelque chose qui a seulement à voir avec la surface et vous ne le faites pas pour vous-mêmes, vous le faites pour quelqu'un d'autre. Je voulais avoir quelqu'un qui est en train de faire un travail et elle essaie de le faire bien, mais également le boulot qui génère en elle de la frustration et de la colère'.

Personal Shopper marque la seconde fois où Assayas et Stewart travaillent ensemble. 'Lorsque nous étions en train de faire Sils Maria, je ne connaissais pas [Stewart]', a déclaré Assayas. 'Pour moi, elle était une actrice et il se trouvait qu'elle était géniale. Mais au fur et à mesure, dans le processus de fabrication de [Personal Shopper], je me suis aperçu à quel point nous avions des choses en commun et nous avons construit cette confiance. Elle a accepté de faire un scénario, un film qui est bizarre. C'est risqué et c'est ambitieux et je pense que je lui ai fait confiance avec le rôle, qui portait essentiellement tout le film sur son dos. C'était une lien'.


Source: WWD

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...