vendredi 18 novembre 2016

Billy Lynn's Long Halftime Walk : Kristen dans le talk show Ellen Show [11.11.2016]

Qui n'aime pas la présentatrice légendaire Ellen De Generes ? Kristen participe à son talk show télévisé pour assurer la promotion de Billy Lynn's Long Halftime Walk d'Ang Lee et on peut parier des fous rires à coup sûr.
Rappelons que l'émission avec le segment de Kristen sera diffusée le 11 novembre.


* Photos





* Vidéos



  
Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs


Ellen De Generes : Notre première invitée est rapidement devenue l’une des actrices les plus occupées d’Hollywood. Son dernier film s’appelle Billy Lynn’s Long Haltime Walk. Regardez.
[Extrait du film]
Ellen De Generes : Merci d’accueillir Kristen Stewart. Le film est vraiment bien, au fait. On va parler du film, il est vraiment bien.
Kristen Stewart : Cool, contente que vous l’ayez aimé.
Ellen De Generes : Vous faites tellement de trucs différents… La dernière fois que vous étiez ici, vous étiez là pour les films Twilight.
Kristen Stewart : Pour les Twilight [Rires]
Ellen De Generes : Pour les Twilight de votre vie. Quand est-ce que cette photo a été prise ? C’était il y a combien d’années ? On sait en quelle année c’était ?
Kristen Stewart : Je pense que c’était …
Ellen De Generes : Il y a cinq ans. Et quand vous voyez ça… qu’est-ce que cela signifie pour vous ce moment dans votre vie ?
Kristen Stewart : Des extensions de cheveux vraiment pas confortables … Je regarde ces photos et j’ai l’impression de regarder un livre photos de l’université. C’était juste après ce qu’aurait dû être mon expérience du lycée, c’est juste après. Je ne me replonge pas dans ces souvenirs, mais dès que vous voyez l’un de ces photos, vous vous dites, 'Oh mon Dieu, j’ai l’impression que c’était hier'. Mais ce ne l’est pas.
Ellen De Generes : C’était vraiment énorme, c’est quelque chose de gigantesque pour quiconque avoir ça dans sa vie. Surtout à un si jeune âge. Ces films ont explosé, et votre vie n’était plus la vôtre, pas vrai ?
Kristen Stewart : Oui, je veux dire, vous savez c’est quelque chose dans laquelle je me suis vraiment investie et c’était important pour tellement de personnes. C’était quelque chose de personnel qui est devenu quelque chose de plus si personnel que ça. Ce qui est génial car partager ça est génial, mais j’avais 17 ou 18 ans à cette époque et c’était super bizarre, vous avez 17 ans et vous vous dites, 'Ahhhh !'. Mais en même temps, c’est bien, cela m’a permis de restait attentive de cette manière. Et je n’avais pas ça.
Ellen De Generes : Vraiment ? Vous pensez que cela vous a poussé à vous ouvrir un peu plus ? Car vous êtes une personne timide de nature, n’est-ce pas ?
Kristen Stewart : Relativement, je veux dire ça dépend … Seulement les week ends ! Je ne sais pas, je veux dire quand je des choses qui m’effraient, de bonnes choses en ressortent. J’ai toujours l’impression que les bonnes choses se passent très vite ou alors je suis vraiment terrifiée, je suis reconnaissante.
Ellen De Generes : Je pense que c’est pareil pour la plupart d’entre nous. Je pense que la plupart d’entre nous, si tu repousses les limites au-delà de ta zone de confort, vous découvrez des choses sur vous-même que vous n’aurez pas découvert autrement.
Kristen Stewart : C’est exactement ça.
Ellen De Generes : Vous avez fait des blockbusters à succès comme les Twilight, et maintenant vous avez six filment qui sortent ou sont sorties cette année, je pense c’est ça ? Six films ? C’est bien ce que j’ai lu ?
Kristen Stewart : Oui c’est à peu près ça.
Ellen De Generes : Wow. Et ce sont tous des films plus petits, des films indépendants que vous avez choisi. Vous avez choisi d’aller vers des films plus petits. Pourquoi ça ? C’est pour le scénario en lui-même ?
Kristen Stewart : J’ai toujours été la personne la moins diplomate. Donc oui, je ne me suis jamais trompée quand je suivais mes tripes en ce qui concerne des projets qui me semblait bons, et ce sans aucune explications. Ils ont été petits et grands, vous savez le film dont on parle maintenant … C’était énorme, c’est comme un immense film d’Ang Lee. Oui, je suis donc un peu sur toute la carte.
Ellen De Generes : Et quel est le film pour lequel vous avez remporté l’équivalent français d’un Oscar ? Quel était ce film ?
Kristen Stewart : Il s’appelait … C’est marrant, c’est genre, 'Listons tous mes films !'. [Rires] C’était Clouds of Sils Maria.
Ellen De Generes : C’est un film en anglais mais vous avez remporté l’Oscar français.
Kristen Stewart : Oui, c’est ça.
Ellen De Generes : Wow. Donc maintenant vous parlez français ? Est-ce que vous sentiez que vous deviez faire des remerciements en France … En français … En France … En français. [Rires]
Kristen Stewart : Oui. Les deux. J’avais écrit une phrase ou deux, et j’ai essayé de me rentrer dans le crâne. Et j’ai tout oublié une fois là-haut et tout merdé. C’est ce qui arrive … Car la honte qui entoure le fait de mal prononcer les mots, ça vous empêche même de dire, 'Oui'. Mais je me suis améliorée oui.
Ellen De Generes : Donc vous parlez un peu français.
Kristen Stewart : Oui. 'Petit, petit'. Vous savez.
Ellen De Generes : 'Un peu'.
Kristen Stewart : 'Un peu', oui. Vous êtes prêt pour ça euhhh … Juste au vu de ce que nous pouvons tous ressentir maintenant [note du staff : après l’élection de Donald Trump] 'Oh putain !'. Ou alors soyez prêt pour ça … Je ne sais pas pourquoi je me lance dans ça, on ne me la même pas demandé. Non mais, euh … 'Je suis très heureuse être ici'.
Ellen De Generes : Et qu’est-ce que ça veut dire ?
Kristen Stewart : Oh, je suis heureuse d’être ici.
Ellen De Generes : Oh, c’est adorable de dire ça.
Kristen Stewart : Merci.
Ellen De Generes : Donc parlons de ce film Billy Lynn’s Long Halftime Walk, dîtes à tout le monde de quoi ça parle. Il est vraiment, vraiment bien.
Kristen Stewart : Ça raconte l’histoire d’un jeune homme qui revient après servie outre-mer. Il est décoré dans cet événement immense. Cela humanise les soldats d’une manière que l’on n’a définitivement jamais vue encore. Je joue sa grande-sœur qui fonctionne de cette manière et qui voit tout cela de façon différente et qui se dit que ce n’est pas la meilleure chose qui s’est produite, qu’on devrait essayer de comprendre en détails pourquoi il a été honoré pour que mon frère puisse avoir sa fierté. Et à ce moment-là, elle trouve tout cela sans aucun sens et inexplicable, qu’elle s’inquiète pour lui. Car la seule manière de passer au-delà de la douleur, c’est de la comprendre. Et il n’y a aucun moyen de comprendre quelque chose comme ça. Donc oui, voilà.
Ellen De Generes : Ca montre réellement un côté différent… Première il y a cette scène de la mi-temps de match de football avec toutes ces explosions et ce que cela fait sur quelqu’un qui revient de la guerre. Et les sons, les bruits qui vous affectent… Je pense que ça a été très bien fait.
Kristen Stewart : Merci.
Ellen De Generes : Donc beau travail. Vous faites de très bon choix. Je suis très heureuse pour vous.
Kristen Stewart : Merci.
Ellen De Generes : Oui, donc …
Kristen Stewart : [Rires]
Ellen De Generes : Billy Lynn’s Long Halftime Walk sort aujourd’hui à New York et Los Angeles. Et dans tout le pays vendredi prochain. On se retrouve.



* Mode

Kristen porte une robe en satin et dentelle bicolore issue de la collection automne/hiver 2016 Pinko.
Stylisme par Tara Swennen, coiffure par Adir Abergel et maquillage par Jillian Dempsey




Source: KStewartBR Ellen De Generes Snapchat
Vidéo: TheEllenShow

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...