samedi 3 décembre 2016

Billy Lynn's Long Halftime Walk : Interview de Kristen & Garrett Hedlund avec De Pelicula

A l'occasion de la press junket de Billy Lynn's Long Halftime Walk lors du Festival du Film de New York [NYFF 2016], Kristen et Garrett Hedlund parlent d'Ang Lee et du métier d'acteur dans une interview avec De Pelicula.



 Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs
Journaliste : Ok, donc évidemment, non mais évidemment … Je suis un fan de films. J’adore les films d’Ang Lee. Donc avec vous j’aimerais savoir qu’elles étaient les attentes de faire de film avec lui et qu’elle a été la réalité de tourner un film avec ce genre de technologie. Si vous pouviez tous les deux parler de ça, s’il vous plaît.
Garrett Hedlund : J’ai été un fan de tous les films qu’il a fait. Je pense qu’il est l’un des meilleurs réalisateurs d notre temps. Cela étant dit, je suis honoré. Il n’y avait aucune question pour faire partie de ce film. Et ce qui m’a aussi attiré, c’est que le livre est génial. Et la technologie, quand ils ont dit qu’Ang Lee allait tourner en 120 vues par secondes, je savais que ça allait être révolutionnaire. Ça l’était. J’ai hâte que tout le monde le voit. Je n’ai jamais rien vu de tel.
Journaliste : Et pour vous Kristen ?
Kristen Stewart : On a tous les deux grandi avec ses films. En tant que total fana de films, je veux seulement faire tomber les murs et être plus proches d’un sujet et sentir que je ne fais pas un film, mais que je suis en train de vivre une vraie expérience et qu’on découvre quelque chose ensemble. Tous, pas seulement la distribution et l’équipe du film mais aussi le public. Quand ça marche, ça marche. Et Ang est un maître. Et donc avoir pu faire partie de ce processus, et d’avoir pu porter un peu de ce poids, c’est vraiment cool.
Journaliste : J’ai vu le film hier, j’ai trouvé cela déroutant … C’est le niveau d’intimité que l’on a à l’écran … Pas forcément durant les scènes de guerre, mais les scènes d’échanges calmes entre deux personnes. J’en ai parlé à Ang et il a dit, 'La subtilité du jeu d’acteur a dû être ajusté'. Donc pensez-vous que vous avez eu à faire un ajustement à cause de la manière dont il tourné le film ou est-ce naturel ?
Garrett Hedlund : On ne peut pas vraiment savoir de quoi il parlait au début, car aucun de nous n’avait vraiment vu le rendu des images. Ils faisaient des tests avec les caméras et ce genre de trucs, il s’est rendu compte que c’était tellement vivant et viscéral, on voit vraiment tout … Il nous a tous mis au courant de cela dès le début , 'Si on voit que vous jouez, alors cela va être vu comme si vous jouez'.
Journaliste : C’est quelque chose que vous entendez toujours de toute façon … Mais je suppose qu’ici …
Garrett Hedlund : Oui, bien sûr, vous essayez toujours d’être naturel sur le moment et ce genre de choses … Mais pour ce film, c’était un peu plus renforcée. Vous n’avez pas à faire semblant, il voulait que tout le monde soit vraiment dans son personnage.
Journaliste : Vous avez eu une carrière intéressante depuis le début, mais il semble que les trois quatre dernières années, elle est devenue encore plus intéressante avec les choix qui ont été fait. Est-ce que ce sont des choix réfléchis, est-ce qu’on est venu vous chercher ? Je ne sais pas. Mais vous avez fait de très bon choix.
Kristen Stewart : Merci. J’ai été très chanceuse. J’ai toujours choisi les rôles de manière vraiment instinctive. J’ai été rarement déçu en termes de avec qui je m’entoure de façon créative. C’est en quelque sorte une balance équitable pour dessiner qui se présente. Je sais quand je devrais travailler avec quelqu’un. Et inversement. Et j’ai été tellement motivée et stimulée, et vraiment chanceuse d’être constamment genre … Je suis la personne qui s’ennuie le moins que je connaisse. Oui, j’ai simplement été chanceuse.
Journaliste : Ok, c’est tout pour les fanas des films aujourd’hui. Merci beaucoup. Bonne journée.
Source: DePelicula

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...