lundi 20 mars 2017

Personal Shopper : Interview de Jürgen Doering avec The Telegraph

Dans une interview avec The Telegraph, Jürgen Doering, le créateur des costumes de Personal Shopper, mentionne Kristen, Olivier Assayas, leur collaboration, le choix des costumes, Chanel et le rapport de l'actrice avec la mode.

Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs
 
Robes Chanel et sweats délavés : l'histoire derrière le look 'haut-bas' de Kristen Stewart dans Personal Shopper

Il est rare qu'une histoire de fantômes serve de toile de fond à une mode sérieusement chic, mais Personal Shopper, le nouveau thriller avec Kristen Stewart, vient juste de relever la barre. Stewart joue une acheteuse de mode responsable de l'organisation des vêtements de créateurs et des bijoux pour une cliente célèbre. Bien que son personnage, Maureen, vive en jupes et en jeans, son travail glamour implique de traiter avec des trésors Chanel et Cartier – qui, on l'imagine, ne sont pas une énorme habitude dans la vie réelle de l'actrice.

Le créateur de costumes Jürgen Doering était en charge de la garde robe et a travaillé avec le réalisateur Olivier Assayas et la distribution pour mettre en commun sa propre impression de la façon dont elle devrait ressembler. 'Tout d'abord, j'ai lu le scénario et j'ai demandé à Olivier de me dire en trois adjectifs ce qu'il pense de chaque personnage', explique Doering. 'Ensuite, j'ai regardé la distribution – ainsi je suis arrivé par le personnage en premier lieu et la personne en second lieu. Ensuite, je suis allé voir les acteurs et, sans leur dire ce que le réalisateur avait dit, je leur ai demandé, 'Comment avez-vous obtenu ce rôle et comment le voyez-vous ?'. Parce qu'Olivier aime que les gens ressentent le personnage et ressentent les vêtements'.

Il y a une différence notable entre les vêtements de Maureen au quotidien et le style plus sophistiqué de sa patronne. 'Nous pensions que Maureen est Américaine, elle est à Paris, elle porte des jeans, elle est un peu sauvage – des baskets, des sweats vintage', dit Doering. 'J'ai regardé quelques sweats vintage Fruit Of The Loom dans un magasin à Paris et je cherchais des choses dont on pourrait croire qu'une fille comme celle-ci aurait choisi sur le marché aux puces. La veste style aviateur en cuir marron, très virile, car lorsqu'elle est toujours sur le scooter – une jeune personne va essayer des choses'.

Au fur et à mesure que le film progresse – alerte spoiler – Maureen emprunte et porte en cachette des pièces de créateur de sa cliente, dont une robe en organza Vionnet avec un harnais, quelque chose qui a été spécifiquement demandé par Assayas. 'Je cherchais dans toutes les collections de haute couture une robe harnais', dit Doering. 'Le réalisateur a dit, 'Peut être que c'est un harnais par-dessus une robe ou peut être qu'il fait partie de la robe'. A la fin, je l'ai vu chez Vionnet et Olivier l'a immédiatement aimé. Nous l'avons choisi noir parce qu'il y a quelque chose d'ambigu à propos de sa personnalité : elle dit qu'elle déteste le boulot qu'elle fait et la fille pour laquelle elle choisit les choses, mais lorsqu'elle vient à désirer des hommes, elle veut être cette femme qu'elle déteste'.

Maureen emprunte également une robe Chanel agrémentée de sequins argentés. Alors que Stewart a défendu plusieurs campagnes Chanel, cela n'était pas surprenant de voir la maison de mode apparaître dans son film – même si Doering dit qu'il n'y avait aucune obligation contractuelle induite. 'Nous connaissons bien l'équipe chez Chanel, mais si nous ne trouvions pas ce que nous voulions, nous n'avions aucune pression', dit-il. 'J'ai demandé aux filles là-bas, 'Est-ce que vous avez quelque chose avec des sequins ?' et elles ont dit, 'Oh, nous avons cette vieille robe que personne n'a jamais porté auparavant'. Et je l'ai vue et j'ai pensé, 'Oh, c'est ça''. C'est peut être la seule fois où vous verrez Stewart dans une robe Chanel qui ne lui va pas comme un gant : 'Bien sûr nous ne l'avons pas ajustée aux mesures de Kristen, parce que cela n'est pas censé être sa propre robe. Elle se sent mal à l'aise dans la robe, cela n'est pas la sienne – mais elle l'aime parce que cela n'est pas correct pour elle de la porter'.

Bien que le contraste entre la garde robe décontractée de Maureen et cette robe de soirée très sophistiquée soit visuellement dramatique, cela ressemble en quelque sorte à un ajustement naturel pour Stewart. L'actrice est connue pour son style personnel grungy composé de tee shirts et de Converses, mais elle est également une muse pour Karl Lagerfeld et une assurance sur le premier rang. Travailler avec elle était facile, explique Doering : 'Kristen connaît son truc. Elle a adoré Chanel avant d'être célèbre. Pour elle, c'était facile de passer d'un jean à une robe, pas de problème'.

Il a clairement senti qu'ils avaient une connexion d'esprits : 'Souvent les actrices n'ont pas de goût !', rit-il. 'Alors, c'est bon d'avoir une conversation avec quelqu'un qui s'y connaît'.
Source: TheTelegraph

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...