lundi 8 mai 2017

Personal Shopper : Interview d'Olivier Assayas avec South China Morning Post

Dans une interview avec South China Morning Post, le réalisateur Olivier Assayas évoque Kristen, leur amitié, leur collaboration sur Personal Shopper et le personnage de Maureen. 



Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs

Lorsque le scénariste/réalisateur français Olivier Assayas a d'abord casté Kristen Stewart dans un film, il n'avait vu que quelques films Twilight. Chaque accolade qui a suivi cette décision inspirée – y compris le prix de Meilleure Actrice Dans Un Second Rôle de Stewart pour son rôle dans Clouds Of Sils Maria aux Césars 2015, en tant que première actrice américaine à remporter le prix cinématographique le plus prestigieux en France – est une agréable surprise pour Assayas.

'Je pense que la collaboration avec Kristen a été extrêmement inspirante pour moi', dit le réalisateur de films d'art et essai âgé de 62 ans. 'Je pense que c'est comme cela que nous fonctionnons ensemble. Kristen m'inspire à aller dans différentes directions et à fonctionner de manière légèrement différente ; je suppose que je lui donne aussi son espace qu'elle n'a pas vraiment dans ses autres films'.

L'enthousiasme de ce film de 2014 a été suffisant pour convaincre tous les deux de se réunir rapidement pour Personal Shopper, qui a été projeté en avant première au Festival de Cannes de 2016, où Assayas a partagé le prix du Meilleur Réalisateur avec Cristian Mungiu. 'Vous n'écrivez jamais vraiment un film pour une actrice – mais j'avais vraiment Kristen à l'esprit pour celui-ci', dit-il.

'Ce film a commencé à peu près avec l'idée de ce personnage d'une jeune fille qui est déchirée entre le travail très banal qu'elle fait dans l'industrie de la mode et sa vie intérieure – elle a de plus grands espoirs, des rêves et des envies. Je voulais faire un film dans un monde de plus en plus matérialiste, dans lequel les individus peuvent être facilement écrasés. Une façon de se protéger est parfois d'être plus du côté spirituel. Il y a une certaine guérison, une certaine protection, en acceptant que nous ayons une vie intérieure complexe'.

Dans Personal Shopper, un drame surnaturel douloureux, Stewart joue une acheteuse de mode qui est également une médium qui attend un signal de son frère jumeau récemment décédé. Une Américaine à Paris, son personnage, Maureen, traverse une série de situations de genre qui, aux mains d'Assayas, se révèlent être constamment rafraîchissantes.

Avec des excuses à Twilight, Clouds Of Sils Maria et Personal Shopper sont désormais considérés par les critiques de cinéma comme les films qui ont fait de la méga populaire Stewart une bonne star de cinéma. L'ironie qu'elle joue une assistante de célébrité dans les deux films n'est pas perdue pour Assayas.

'J'ai eu la chance d'être le seul réalisateur qui a été capable de dire à Kristen, 'Il est bon d'être toi-même dans le film. Tu n'es pas à prétendre que tu es un autre personnage. C'est un film qui tente de capturer quelque chose de la vie réelle. Je ne suis donc pas intéressé par ta valeur marchande, je ne suis pas intéressé par ta célébrité. Je suis intéressé par toi en tant que personne''.

'C'est un moyen de présenter Kristen dépouillé de cette couche de célébrité et de permettre au spectateur de la voir telle qu'elle est, en tant que personnage, et d'une façon ou d'une autre d'être plus proche d'elle', dit-il.

Stewart n'est pas la première actrice à avoir joué dans deux films d'Assyas : les autres sont Virgine Ledoyen (Cold Water en 1994, Late August, Early September en 1998), Maggie Cheung Man-yuk (Irma Vep en 1996, Clean en 2004), avec laquelle Assayas a été marié entre 1998 et 2001 et Juliette Binoche (Summer Hours en 2008, Clouds Of Sils Maria en 2014).

Par ailleurs, cette liste pourrait inclure Mia Hansen-Love, l'épouse d'Assayas depuis 2009. Bien qu'elle soit apparue dans des petits rôles dans Late August, Early September et Sentimental Destinies en 2000, Hansen-Love est rapidement devenue l'un des meilleurs réalisateurs de talent de France avec ses cinq premiers longs métrages, y compris le drame fascinant sur l'âge mûr Things To Come (2016).

'Lorsque nous nous sommes réunis pour la première fois, elle n'était pas une réalisatrice et elle était à peine une actrice', dit Assayas, dans un grand rire. 'Je l'ai vue évoluer d'une future réalisatrice à une réalisatrice à une grande réalisatrice. C'est un processus fascinant … C'est une surprise à quel point cela s'est passé rapidement'.

L'envol soudain d'Hansen-Love se reflète dans l'acclamation qu'Assayas et Stewart ont reçu pour leurs collaborations : les deux ont déjà été mentionnés comme l'un des duos scénariste/muse les plus intéressants qui travaillent aujourd'hui. 'J'ai été très privilégié dans le fait de travailler avec d'excellentes actrices', explique le réalisateur.

'Habituellement, après deux films, nous finissions par devenir amis ; nous n'avons pas nécessairement besoin de travailler à nouveau ensemble parce que nous avons déjà couvert beaucoup de terrain. Avec Kristen, c'est un peu différent ; nous nous sommes pas exactement amis. Nous nous aimons énormément, mais ce n'est pas si nous traînions ensemble. Nous sommes issus de générations très différentes et nous vivons dans deux villes très éloignées. Mais quelque chose se produit lorsque nous sommes ensemble sur le tournage. Alors maintenant, je veux vraiment faire un autre film avec Kristen'.

Alors que son prochain projet avec l'actrice reste encore une idée 'trop abstraite à l'heure actuelle', Assayas a eu suffisamment de temps pour choisir entre deux projets pour son prochain travail de réalisation.

(…)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...