vendredi 8 septembre 2017

Chanel : Interview de Kristen avec The Sunday Independent

Pour assurer la promotion du parfum Gabrielle Chanel, dont elle est l'égérie, Kristen parle de Coco Chanel et la façon dont elle était perçue dans une interview avec The Sunday Indpendent. 



Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs

Cœur rebelle

Elle est devenue célèbre comme l'étrangère de Twilight que chaque adolescent voulait être, puis elle a rencontré la notoriété et elle a causé des controverses avec sa vie amoureuse, mais Kristen Stewart, écrit Sarah Cadent, a grandi et a trouvé son créneau en tant que rebelle du 21ème siècle. Lorsqu'elle a lancé le nouveau parfum de Chanel, l'actrice s'est rendu à l'orphelinat de l'enfance de Coco et elle a exploré ce que cela veut que défier les conventions.

Pour l'enfant star, l'une des choses les plus difficiles à traiter est le fait que tout le monde a décidé qui vous êtes avant que vous n'ayez travaillé. Vous grandissez dans l’œil du public et même vous possède et lorsque vous vous rebellez, l'adoration peut devenir très aigre.

Pour l'enfant star, qui a connu peu de choses différentes que cette adoration, cela peut être un coup cruel. Cela a brisé certains des plus grands et des meilleurs – Drew Barrymore, Michael Jackson, Maccauley Culkin.

Cela a presque brisé Kristen Stewart et aujourd'hui, elle est ici à 27 ans, plus affirmée et confiante de la personne qu'elle est que la plupart des actrices de son âge. Elle peut faire face aux paparazzi avec sa coupe de cheveux rasée, peroxydée inclinée et son visage paré d'une mine adolescente boudeuse, revêche, mais il n'y a aucun signe d'absence de confiance en soi. Au lieu de cela, cela fait partie de son hypothèse adulte du rôle ou de son rôle de rebelle du 21ème siècle dont elle porte le flambeau.

Cheveux courts, sa petite amie Stella Maxwell à ses côtés sur le tapis rouge, Kristen Stewart est maîtresse de son âge adulte. Elle est en toute confiance, sexuellement fluide. Elle est assez audacieuse pour balayer les tweets de Trump à la télévision.

Elle est capable d'être maîtresse de ses erreurs – à savoir son affaire avec le réalisateur marié Rupert Sanders – sans vouloir qu'elles n'aient jamais existé.

Et elle est, depuis 2013, une ambassadrice de Chanel. Il y eut une époque où cette union aurait semblé étrange et improbable. Une coupe de cheveux rasée peroxydée semble être éloignée du chic classique de Chanel, et pourtant, cela fonctionne.

Enfreindre les règles

Il y a, peut être, dans Kristen Stewart, un écho de Gabrielle 'Coco' Chanel elle-même. Chanel était une femme qui croyait à l'expérience et qui a saisi l'expérience, même si ces expériences étaient impopulaires et en avance sur leur temps. Chanel a vécu ; elle a aimé ; elle a enfreint les règles.

Coco Chanel aurait vraiment apprécié Kristen Stewart.

'Je pense qu'il y a l'idée que d'autres personnes considèrent [Chanel] comme une rebelle, mais c'est clairement le point de vie d'un étranger', dit Stewart, après ce photoshoot à Aubazine, l'orphelinat français où Chanel a vécu jusqu'à l'âge de 12 ans et où on lui a enseigné le métier de couturière.

'Je ne pense pas qu'elle était en train de combattre quelqu'un. Je pense qu'être considéré comme rebelle, c'est quelque chose qui implique qu'il y ait une agression derrière cela'.


C'est intéressant d'entendre Stewart associer la rébellion à l'agression. Elle rejette l'association, évidemment, mais elle se rattache à la façon dont cela peut être imposé à une personne.

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...