lundi 11 septembre 2017

JT Leroy : Interview de Justin Kelly & Savannah Knoop avec W Magazine

Il y a quelques jours le magazine américain W Magazine dévoilait les tous premiers stills et clichés BTS sur le tournage de JT avec Kristen Stewart, ses partenaires Laura Dern et Jim Sturgess mais aussi le réalisateur Justin Kelly et la scénariste mais aussi protagoniste du film Savannah Knoop.
Ces deux derniers évoquent leur collaboration avec Kristen et Laura Dern, le développement long du projet, les personnages, la pré production, le tournage et l'histoire dans une interview. 


Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs

Exclusif : Un premier aperçu dans les coulisses de JT Leroy avec Kristen Stewart et Laura Dern

Lorsque Savannah Knoop a offert au réalisateur Justin Kelly les droits de ses mémoires datant de 2008, Girl Boy Girl : How I Became JT Leroy, alors a commencé un processus de développement long d'une décennie pour porter l'histoire à l'écran. Le film relate l'expérience de Knoop alors qu'elle est embarquée pour jouer le mystérieux alter ego JT Leroy, qui a été créé par sa belle sœur, l'écrivain basée à San Francisco Laura Albert. En public, Knoop a incarné l'auteur adolescent transgenre insaisissable qui est devenu un phénomène national dès le début. Finalement, Kristen Stewart a signé pour jouer Knoop et Laura Dern a accepté le rôle créant le buzz d'Albert.

L'histoire de JT Leroy est une saga digne d'être portée à l'écran et l'une qui vit encore dans l'infamie. Etant également le sujet du film documentaire de l'année dernière Author : The JT Leroy Story, l'aventure a commencé avec un écrivain inconnu appelé Terminator, dont l'acclamation dans les milieux à la mode souterrains l'a entraîné dans la spirale d'un rêve fiévreux du statut de célébrité de culte. Révélée comme étant Jeremiah 'Terminator' LeRoy (en abrégé JT), l'écrivain a publié une série de livres magiques réalistes acclamés par la critique relatant ses expériences en tant qu'adolescent homosexuel et étrange, élevé en Virginie Occidentale rurale par sa mère prostituée. Les célébrités et les médias ont dévoré les romans, Sarah (1999), The Heart Is Deceitful Above All Things (1999) et Harold's End (2005). La mode et Hollywood sont devenus obsédés par l'auteur insaisissable, qui apparaissait souvent lors de photoshoots et d'événements en portant une perruque blonde, des lunettes de soleil et un chapeau noir, traînant avec tout le monde, de Winona Ryder à Asia Argento, Courtney Love et Bono. Mais tout n'était que mensonge. Albert était derrière derrière le personnage de JT, écrivant les livres et se faisant passer pour lui lors des appels téléphoniques et des emails ; Knoop est devenue le visage public, mettant une personne sur le nom pour les caméras et le public, tandis qu'Albert a été étiquetée comme étant une femme britannique impérieuse nommée 'Speedie'. Lorsqu'un article explosif du New York Magazine les a dénoncées, le monde littéraire d'Albert s'est effondré et Knoop fait abandonnée pour ramasser les morceaux.

Maintenant, le film étant fraîchement achevé, [Justin] Kelly et [Savannah] Knoop (qui a coécrit le film) offrent un premier aperçu exclusif à W Magazine sur Kristen Stewart dans le personnage de Savannah mais aussi de JT et Laura Dern en tant que Laura Albert. Ils ont également sauté sur le téléphone pour discuter de la collaboration avec les deux actrices de premier rang, le perfectionnement de la caractérisation à travers la garde robe et les coiffures et la vie privée et l'identité dans un monde post JT Leroy.

Journaliste : Vous avez travaillé sur ce projet depuis un bout de temps. Comment vous sentez-vous lors de votre dernier jour de production ?
Justin Kelly : C'est incroyable. Savannah et moi avons commencé à travailler ensemble fin 2009. Nous avons écrit, réécrit, développé et repris à zéro pendant tant d'années que c'est incroyable. C'est sauvage.
Savannah Knoop : Et j'ai l'impression qu'il fallait autant de temps qu'il en était nécessaire. Nous avons continué à écrire, à travailler et à réfléchir jusqu'à ce qu'il soit temps de se lancer.

Journaliste : Je sais que le processus de casting a été un élément important dans la réalisation du film. Laura Albert, pour ceux qui la connaissent, est en quelque sorte un personnage plus large que la vie. Et avec Savannah, vous castez votre propre personne, ce qui est également intimidant. Comment avez-vous terminé avec Laura Dern et Kristen Stewart dans ces rôles principaux ?
Savannah Knoop : Nous avons toujours eu Laura Dern dans nos premières idées préconçues du personnage. Ses images étaient en fait même dans notre premier lookbook.
Justin Kelly : Elle est évidemment un génie et c'était très surréaliste que nous ayons eu la chance de travailler avec elle. Elle a compris les couches du personnage d'une manière à laquelle nous ne nous attendions pas et cela devenait très excitant. Je pense que les gens vont tomber amoureux de la complexité de sa performance en tant que génie excentrique.
Savannah Knoop : Et elle joue avec tant de cœur. Laura [Albert] est tellement dynamique et compliquée en tant que personnage. Il s'agissait toujours de fusionner son sens intérieur de soi et son sens public de soi. Cela ressemblait à ce cadeau total, car elle pouvait se glisser si rapidement dans ces différentes parties du personnage. Elle est une maîtresse de l'improvisation, ce qui s'est révélé essentiel pour saisir l'essence de Laura Albert. L'une des choses qui est essentielle pour le personnage est à quel point elle est drôle et Laura Dern est hystériquement drôle. Et en ce qui concerne Kristen, je n'avais aucune idée préconçue de qui allait m'incarner. Je n'avais aucune idée. C'est une histoire d'un personne transgenre qui passe à l'âge adulte, ce qui est différent d'une ingénue qui passe à l'âge adulte. Le personnage est un mélange d'être en contrôle de sa destinée et laisser la vie l'emmener là où elle peut. Cela était excitant de penser que Kristen jouant le rôle parce que cela donnait le sentiment d'être capable de s'identifier émotionnellement à cela.
Justin Kelly : J'ai d'abord rencontré Kristen, il y a environ deux an et elle avait vraiment compris le matériel. Elle a posé beaucoup de questions à propos desquelles je n'avais même pas pensé. Les nuances qu'elle apporte à ce personnage sont vraiment incroyables – c'est presque difficile d'en parler. Elle est une actrice précise et orientée vers les détails et elle n'a jamais cessé d'apprendre à connaître le personnage, simplement comme si vous ne cessez jamais d'apprendre à connaître une personne.

Journaliste : D'une certaine manière, Laura et Savannah sont des contorsionnistes. Donc vous avez des acteurs jouant des personnages, mais les personnages jouent également des personnages.
Justin Kelly : C'est vrai, vous avez constamment Laura Albert en train d'alterner entre jouer une personne transgenre âgée de 20 ans originaire de Virginie occidentale au téléphone et cette femme britannique bruyante, 'Speedie', en personne. Laura Dern a dû naviguer entre ces trois personnages.
Savannah Knoop : Et pour 'JT' mais aussi 'Savannah', Kristen a réellement incarné ses recherches sur les deux personnages. Elle est une maîtresse de la copie du geste – elle va faire ce truc avec la bouche et je vais me dire, 'C'est moi !'.
Justin Kelly : Nous avons fait un tas de testes et Kristen a travaillé sur ce genre de sourire très particulier que Savannah fait elle-même, mais qui devient plus exagéré lorsque Savannah est habillée en JT. Je me souviens avoir envoyé une photo de ce moment à Gus Van Sant, parce qu'il avait rencontré Savannah en JT et il ne pouvait pas croire que c'était Kristen. Il disait, 'C'est Savannah, tu me fais une blague'. Donc je me suis dit, 'Oh mon dieu, nous sommes en train de faire quelque chose de bien !'.
Savannah Knoop : Une chose que je ne pensais pas jusqu'à ce que nous le regardions, c'était que c'était presque joué comme un conte de fées. Voir JT et Speedie voyager à travers les aéroports, ces gens bizarres – leur apparence est tellement maximale. Vous entrez dans ce monde dans lequel ces personnages sont leurs personnages super héros ; leurs propres secrets, mais en public.
Justin Kelly : Totalement ! Et pour moi, c'était le premier film que j'ai fait pour lequel nous avons eu le temps de développer leur apparence avec les cheveux, le maquillage et la garde robe et ce à l'avance. Elles ont toutes les deux ces personnages très iconiques qui impliquent beaucoup de perruques et de déguisements. C'était très excitant de construire ces personnages avec elles.
Savannah Knoop : Et les looks sont essentiels parce qu'ils changent la façon dont les personnages se comportent et se déplacent. Ce que vous mettez vous fait vous sentir différemment, agir différemment et se lier au monde différemment.

Journaliste : Dans ces images des coulisses du tournage, vous pouvez voir Kristen Stewart traverser tellement de phases capillaires en tant que Savannah. Était-ce bizarre de revivre votre propre histoire de coupes de cheveux ?
Savannah Knoop : Elle était une tête à coiffer ! C'était l'un des points de base initiaux pour son personnage.
Justin Kelly : Kristen a environ cinq apparences capillaires dans le film, car Savannah était dans sa vingtaine, une jeune femme transgenre en train de se rechercher. Et Laura Dern a six perruques pour Speedie. Si vous recherchez sur Google Image n'importe [quelle image] de cette époque, c'était vraiment extrême. Les membres de l'équipe disaient, 'Comment est-ce que quelqu'un a cru cela ?'.

Journaliste : L'année dernière, le documentaire Author : The JT Leroy Story est sorti. En le regardant et en jetant un coup d’œil en arrière sur Speedie et JT, ils ressemblent à des vrais criminels. Si vous les rencontriez, vous le sauriez probablement tout de suite, ils étaient à la hauteur des choses.
Savannah Knoop : Cela a toujours été une partie importante de la mystique JT originale. Il s'agissait d'une sorte d'Empereur Du Vêtement. Plus le déguisement est important, mieux c'est.
Justin Kelly : Nous avons pensé à faire une version plus douce des looks pour les rendre plus crédibles, mais nous avons décidé d'aller en avant. Et beaucoup d'entre eux émulent complètement les originaux. C'est un projet dans lequel la garde robe, la coiffure et le maquillage ont réussi à utiliser tous leurs talents et leur créativité.

Journaliste : Savannah, en tant que scénariste et productrice, cela a dû être vraiment étrange de voir les acteurs rejouer les choses qui vous sont arrivées. Avez-vous déjà eu l'impression de vivre un déjà vu ?
Savannah Knoop: Ouais, c'était le cas ! C'est intense. D'une certaine manière, le projet a été un exercice consistant à prendre quelque chose dont vous vous souvenez et à le superposer, encore et encore. La seule chose à laquelle je peux penser pour le comparer est lorsque vous regardez une photo et la photo devient le point d'accès à votre mémoire. En faisant ce film, c'est comme une tempête de neige de transposition de souvenirs les uns sur les autres. Et un film est une version plus compressée, alors vous essayez de trouver l'arc émotionnel à travers tout le bruit.

Journaliste : Maintenant que le tournage est presque terminé, comment pensez-vous que ce film prend ce temps dans votre vie et se relie à notre époque actuelle, en ce qui concerne l'identité ?
Savannah Knoop : Je pense que nous sommes dans une époque culturellement différente maintenant que tout s'est produit. La langue se déplace et la conversation devient de plus en plus large et plus complexe. C'est une histoire transgenre. C'est constitué de plusieurs couches.
Justin Kelly : Je suis d'accord. Au cours des huit années durant lesquelles nous avons travaillé, les idées de genre et transgenre se sont déplacées d'une manière pour laquelle nous n'étions même pas complètement conscients. Par exemple, Laura et Kristen vont parler à propos de JT et dire, 'Il n'est pas confus quant à son sexe, il aime simplement jouer avec le genre'. Lorsque vos deux actrices principales comprennent cela et que vous vous rendez compte que votre public comprendra cela également, cela changera totalement la façon dont l'histoire pourrait être entendue et ressentie.
Savannah Knoop : Nous essayons d'être honnête au sujet de l'histoire, ce qui est le désordre de l'intimité. C'est à propos de la façon dont vous pouvez vous rapprocher de quelqu'un et cela devient tellement compliqué, vous voyez ? Il s'agit de relations transgenre et cela n'est pas nécessairement de marquer une identité. Il s'agit de l'identité homosexuelle et de la manière dont cela fonctionne dans toutes les relations humaines. 


Source: WMagazine
Via: @Korita05

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...