mercredi 20 décembre 2017

Interview & portraits de Kristen lors du défilé Chanel Métiers d'Art Paris-Hamburg pour le magazine allemand Stern

A l'occasion du défilé Chanel Métiers d'Art Paris-Hamburg dans la salle de l'Elbphilharmonie d'Hambourg , Kristen a shooté une série de superbes portraits avec le photographe Oliver Mark pour le magazine allemand Stern.
Dans l'interview, elle revient sur la mode et l'image qu'elle reflète auprès du public.





* Scans du magazine Stern



Traduction faite depuis l'allemand par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs


Ciao Bella

Kristen Stewart est devenue célèbre grâce au rôle de jeune fille timide dans une saga de vampires. Aujourd'hui, elle est une icône de la mode, manifestant contre Trump, qui aime les femmes et les hommes.

Kristen Stewart est à Hambourg, qui aurait imaginé cela ? Même pas elle-même, dit-elle, mais l'invitation de Karl Lagerfeld a atterri dans sa maison. Elle va assister à son défilé au Elbphilarmonie, après tout elle est un 'visage de Chanel', un visage de la marque de luxe. Donc, elle est venue de Los Angeles, 'un vol effryant', a t-elle marmonné dans sa barbe avec réticence alors qu'elle était un peu perdue, assise sur son siège de la première rangée du bloc A, dans le cœur rayonnant de la salle et des 1500 visiteurs.

Stewart a longtemps été entourée par des vampires, en tant que Bella Swan calme, transie d'amour, dans la Saga Twilight, une franchise de cinq films entre 2008 et 2012. Ensuite, elle a fait une pause pendant deux ans, puis elle a laissé derrière elle les morts et la 'star adolescente Stewart' avec des performances dramatiques. Elle a tourné avec Woody Allen et Ang Lee et elle est devenue la première Américaine a décroché un César, l'Oscar français, avec son rôle dans Clouds Of Sils Maria en 2015.

La jeune femme de 27 ans est déjà un poids lourd dans l'industrie cinématographique – d'une voix forte, elle a déclaré, 'Hollywood est abominablement sexiste', dans le magazine britannique Harper's Bazaar. 'Et il est tellement hostile aux femmes que c'est offensant'. Elle a marché pour le mouvement Women's March à Park City ; elle a manifesté contre les plans d'avortement de Donald Trump et elle est s'est plainte que l'Amérique de son prédisent 'arrosait des idées humanitaires de base'.

Après mis un terme à sa liaison avec Robert Pattinson, son partenaire masculin dans la Saga Twilight, Stewart a fréquenté la chanteuse française Soko et la musicienne pop St. Vincent – elle est actuellement en couple avec la top modèle de Victoria Secret originaire de Nouvelle Zélande, Stella Maxwell. Parce qu'elle ne cache pas ses petites amies des paparazzi ou des gardiens de la morale, Stewart est devenue une héroïne de la communauté gay et lesbienne. Depuis lors, ses préférences en ce qui concerne ses partenaires aux Etats Unis comptent comme une déclaration politique – et le choix de ses vêtements comme une recommandation d'achat.

Ce que porte Kristen Stewart attire d'autres femmes. Les fines antennes des créateurs de mode ont rapidement réagi à l'énergie prétentieuse avec la jeune Californienne a jeté ses jolies tenues et choisi une veste en cuir, une casquette de base ball et des baskets Converse. Le monde de la mode a réalisé que Stewart offre un ensemble cohérent d'androgynie cool et de beauté volumineuse : avec un eye liner étoffé et une coiffure en bataille – aujourd'hui disciplinée et demain avec un effet décoiffé – sans avoir peur des classements des 'Pires Tenues' et de refuser de manière radicale un sourire sur les tapis rouges. 'Kristen ne sait simplement pas comment gagner un concours de popularité', a déclaré Sean Penn à propos d'elle, son réalisateur sur Into The Wild. C'était sympa. Jodie Foster, qui jouait aux côtés de Stewart dans Panic Room, alors âgée de 11 ans, avait une idée de l'avenir de Kristen. 'Elle n'a pas la personnalité d'une actrice traditionnelle. Elle n'aime pas danser sur la table et elle ne veut pas être le centre d'attention'. C'était sympa aussi.

Son père lui dit parfait qu'elle pourrait au moins sourire rapidement sur telle ou telle photo, dit Stewart. Les top modèles Chanel ont disparu dans les vestiaires, l'orchestre philharmonique dit au revoir en jouant le classique 'La Paloma', deux gardes du corps sinistres surveillent les gens curieux, Kristen Stewart se cache dans le couleur menant aux toilettes. 'Je ne veux pas que les gens se souviennent de moi avec un sourire artificiel'.

Chez les Stewart, dans la Vallée de San Fernando, dit-elle, elle n'était pas vêtue d'une robe ; en fat, elle a grandi avec le sentiment de vivre dans un camp d'été. La petite Kristen voulait ressembler à ses grands frères. Et elle voulait faire du cinéma, forcément. Son père John travaillait comme décorateur, sa mère Jules était scénariste et leur fille s'est rendue à sa première audition pour une publicité à 8 ans, a obtenu son premier rôle au cinéma à 9. 'Je ne faisais rien d'autre que de sourire aux caméras'. Le ratio sourire/amour a été vraiment contrarié très tôt.

Au petit matin, son petit voyage sur l'Elbe est terminé, et encore fatiguée, elle va remettre un jean et des baskets. Que fait-elle, le visage publicitaire de Chanel, avec tous ces vêtements géniaux ?


La plupart ont simplement 'été empruntés', répond-elle. 'Et ma mère se rapproche plus de quelqu'un qui porte des jeans'. D'un autre coté, son père, lui, aime la mode. 'Il est vif, il est cool et je pense qu'il tuerait pour porter du Chanel'. Elle arbore un sourire rayonnant de l'Elbphilarmonie. Eh bien, sans appareil photo à proximité, il fonctionne à merveille, ce visage sympathique.



Via: @Mel452

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...