vendredi 5 juillet 2019

Charlie's Angels : Interview de Kristen, Elizabeth Banks & la distribution avec Collider

Dans une interview avec Collider, Kristen, la réalisatrice Elizabeth Banks, le producteur Max Handelman et les acteurs Jonathan Tucker, Sam Claflin et Noah Centineo parlent de Charlie's Angels, de l'histoire, des personnages, du tournage ou encore du féminisme. 



Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs

Charlie's Angels : Tout ce que vous devez savoir au sujet du reboot d'action féministe d'Elizabeth Banks

'Bonjour les Anges'. 'Bonjour, Charlie !'. Que cette citation vous ramène aux films de Charlie's Angels au début des années 2000 ou à la série télévisée originale des années 70, cela signifie beaucoup quelque chose pour beaucoup de gens. Et aujourd'hui Elizabeth Banks veut apporter ce sentiment à une toute nouvelle génération avec son reboot de Charlie's Angels.

Erf, en fait, n'appelez pas ça un reboot. Ou même un revival. Selon Banks, qui a réalisé le film et écrit le scénario, le film d'action à venir est davantage une 'continuation' ou une suite qui s'appuie à la fois sur les événements de la série télévisée originale et de deux films des années 2000, et les relie tous ensemble pour faire un grand ensemble Charlie's Angels.

Lorsque le nouveau film Charlie's Angels débarque, cela fait 40 ans que Charlie a créé l'Agence Townsend avec un trio d'Anges. Depuis lors, il en a fait un programme d'espionnage mondial. Il y a des agences Townsend partout dans le monde avec d'équipes d'Anges.

Collider a eu la chance d'assister à l'action sur le tournage à Berlin pendant la production l'hiver dernier pour comprendre ce que les fans de longue date de Charlie's Angels peuvent attendre du nouveau film, des mises à jour modernes que Banks a faites vis à vis des originaux et bien plus.

Elargir le monde

L'une des choses les plus importantes que Banks a voulu préserver avec ses Anges est de rendre hommage à l'héritage original tout en faisant entrer les choses au XXIème siècle. 'Nous avons beaucoup de rappels dans le film', a déclaré à Banks à Collider, ainsi qu'à un petit groupe de journalistes. 'Nous rendons vraiment hommage à l'histoire de Charlie's Angels, des costumes que nous présentons aux accessoires et aux photos'.

Le producteur Max Handelman a expliqué que conserver l'histoire de la série télévisée originale dans la chronologie signifiait donner plus de contexte à ce que le monde avait changé. 'L'agence a été créée dans les années 70, à une époque où le monde et l'Amérique étaient évidemment un pays différent de celui de 2018 et où les femmes étaient dans un lieu différent de celui des années 70, 40 ans plus tard', a déclaré Handelman. 'Il y a plus de 40 ans, une petite agence de détectives a été créée avec trois femmes qui ont toutes été sous estimées, invisibles et qui ne se voient pas offrir les opportunités appropriées. À partir de là, l'agence a grandi jusqu'en 2018, là où nous sommes aujourd'hui et ce qui s'est passé depuis'.

Cela signifie que, même si l'ADN de base des Anges est toujours intact, certaines mises à jour prennent la forme de la taille du monde avec les équipes d'Anges du monde entier. Et avec plusieurs équipes d'Anges, il y a plusieurs Bosley. Bosley était un personnage, mais maintenant, il est devenu un rang. Dans le film, les fans verront trois Bosley interprétés par Sir Patrick Stewart, Djimon Hounsou … Et Banks elle-même.

C'est vrai, la réalisatrice se présente devant la caméra pour jouer un Bosley, un rôle très important aussi : elle est la première Ange à atteindre le rang de Bosley. C'est pour représenter 'les femmes qui évoluent dans le monde du travail, et une fois que vous avez fini d'être un Ange, vous n'êtes pas fini', a déclaré Handelman. 'Donc, son personnage a obtenu son diplôme ou a été promu à devenir Bosley'.



Rendre les femmes plus réelles

Parce que le nouveau Charlie's Angels donne un contexte à la mythologie en la replaçant dans le même calendrier que la série télévisée et les films originaux, il est de mettre à jour les Anges pour les temps modernes. Selon Handelman, Banks a refusé de faire 'le montage de formation obligatoire où les personnages vous prouvent la raison pour laquelle elles sont des casse cou'.

'C'est juste, comme on ne voit jamais Ethan Hunt s'entraîner pour devenir Ethan Hunt', a ajouté Handelman. 'Il est juste Ethan Hunt. Vous le rencontrez en train d'escalader une falaise ou un gratte ciel. Lorsque vous rencontrez Jason Bourne pour la première fois, c'est un dur à cuire. Ainsi, lorsque vous rencontrez Kristen Stewart dans le rôle de Sabina, lorsque vous rencontrez Ella Balinska dans le rôle de Jane, elles sont simplement des femmes entraînées, casse cou. Nous n'avons pas à vous prouver pourquoi elles sont ce qu'elles sont. Ce ne sont que des femmes talentueuses qui représentent différents archétypes de personnages féminins'.

Après avoir pris une pause entre le tournage d'une grande scène de combat, Stewart, Balinska et Naomi Scott, qui interprètent le trio principal des Anges de ce film, partagent avec émerveillement leur enthousiasme pour la mise à jour moderne de leurs personnages, car on peut s'y identifier tout en restant des dures à cuire.

'Nous avons tout ce réseau de femmes travaillant ensemble et se soutenant mutuellement [œuvrant pour] le bien, qui consiste simplement à bien traiter les gens et à être positive et affirmée, plutôt que d'avoir trois femmes surhumaines qui sont sexy et parfaites et qui volent dans les airs', a déclaré Stewart. 'C'est comme non, c'est difficile de faire ce que nous faisons et nous ne sommes juste capables de faire ensemble'.

De plus, tous les Anges ne sont pas des machines de combat surhumaines. Scott joue Elena, qui commence le film en tant que cliente embauchant les Anges en temps de crise (et sans surprise ici : elle par devenir un Ange). Elena travaille dans une entreprise de technologie internationale et elle fait une terrible découverte : elle devient une dénonciatrice qui essaie de redresser un tort horrible, mais elle n'est pas prise au sérieux. C'est là que les Anges entrent en jeu.

'Ce qui est cool pour moi, c'est que l'arc de mon personnage, elle devient aussi un Ange', a déclaré Scott. 'C'est l'idée que tout le monde peut être un Ange, car elle n'est peut être pas la fille la plus coordonnée au monde, mais elle est intelligente, elle a un cerveau'.

C'était 'très important' pour Banks d'inclure un 'personnage féminin dans les sciences, dans la recherche', selon Handelman. 'Et elle entre dans le monde des espionnes de Charlie, et elle n'ignore pas que cela existe et son esprit est en quelque sorte stupéfaite de voir que c'est une opportunité dans un monde qui existe', a t-il ajouté.


C'est totalement féministe

Alors que Banks adore le féminisme inscrit dans l'ADN de la série originale de Charlie's Angels, elle a été ravie de rendre ce film encore plus féministe que jamais. D'une part, elle a atténué la façon dont les Anges utilisaient le sexe et la sexualité pour réussir.

'Nous jouons avec ce trope et ensuite, nous le rejetons assez tôt dans le film', a déclaré Banks. 'Les femmes de ce film utilisent leur cerveau et leur intelligence. Nous avons eu un mantra qui était qui était que nous allons nous battre plus intelligemment, pas plus fortement'.

Et c'est ce qui passionne le plus Stewart. 'A quand remonte la dernière fois que vous avez vu un film dans lequel un groupe de femmes était assis ensemble et cherchait un moyen de surmonter quelque chose, comment élaborer un plan et être proactif à cet égard ?', a t-elle dit. 'Nous détruisons le patriarcat dans ce film. Il s'agit d'une entreprise qui a été créée par des hommes bien intentionnés, puis reprise par des connards corrompus. Nous reprenons donc la société et nous rétablissons sa mission initiale'.

Cela signifie également que dans ce film, la romance n'est pas aussi importante que dans les précédents récits de Charlie's Angels. '[Banks] voulait vraiment se concentrer sur ces personnages e, tant que femmes qui font leur travail, qui sont douées pour leur travail et qui se concentrent moins sur les histoires d'amour', a déclaré Handelman.



Des méchants plus forts = des héros plus forts

Une autre manière plus silencieuse pour Banks pour rendre ce Charlie's Angels plus féministe est de rendre les méchants masculins encore plus forts que jamais, afin d'améliorer encore plus la force des Anges. Kingdom, interprété par Jonathan Tucker, joue le rôle d'un mystérieux méchant s'opposant aux Anges dans des scènes d'action intenses. Il n'est pas retenu dans ce qu'il a qualifié de scènes de combat 'dansantes'.

'Nous jouons même quelques-uns des [mouvements] de Fred Astaire lorsque nous faisions une chorégraphie, puis nous l'actualisons un peu plus, nous rapprochant plus du genre hip hop moderne, mais nous sommes essayions de la ressentir comme une danse et comme deux partenaires de danse merveilleux', a déclaré Tucker. 'L'idée est que plus mon personnage est fort, plus forte et meilleure [la chorégraphie] est parce que c'est un adversaire plus fort. La conversation est la suivante : à quel point pouvons-nous donner plus de force à mon personnage pour qu'elle devienne finalement la véritable héroïne physique ?'.

Et fait amusant : le personnage de Tucker ne parle pas dans le film. Et c'était en fait son choix.

'Je voulais être un mystère et j'ai coupé tout le dialogue pour le personnage, parce que je pensais vraiment que ce serait très amusant', a déclaré Tucker. 'Donc, je ne dis rien avant la fin. Je pense que c'est beaucoup plus amusant pour les gens de se dire, 'Qui est ce mec, genre qui revient encore et encore ?'. C'est drôle. C'est aussi un peu ennuyeux. C'est aussi très menaçant. Et nous ne savons pas grand chose de lui'.

Il y un mystère à résoudre

Alors que la majeure partie de l'intrigue du film tourne autour des Anges aidant le personnage de Scott, un mystère plus grand se joue à l'arrière plan qui frappe un peu plus près de chez eux pour les Anges, en particulier à la fin du film.


'Qui est Charlie ?', a taquiné Handelman. 'Si nous jouons l'histoire directement, ce qui signifie que la société est née dans les années 70 et que nous sommes en 2018, vous pourriez vous demander qui est Charlie ? Quel âge aurait Charlie aujourd'hui ? Qui dirige vraiment ça ? Et c'est une question qui se pose tout au long du film'.

Vous n'avez jamais vu Kstew comme ça

Préparez-vous à voir l'ancienne star de Twilight sous un nouveau jour. La majeure partie de la comédie du film vient de Stewart, qui interprète un personnage décrit comme 'extrêmement amusant, joyeux, plein d'énergie et extrêmement dynamique'.

'Je suis littéralement comme un chiot', a déclaré Stewart en riant. 'Je suis genre, 'S'il te plaît, s'il te plaît, s'il te plaît ! Tu ne veux pas qu'on soit amis ? On peut être amis ?'. Nous somes tous totalement imparfaits, et puis, ouais, nous nous complétons en quelque sorte un peu les uns les autres'.

Quant à l'autre Ange, Jane, une femme orientée vers l'action, vient du MI-6. 'Elle est très disciplinée', a déclaré Handelman. 'Elle a travaillé dans un environnement de travail étroitement contrôlé, semblable à celui d'une agence gouvernementale officielle et donc le parcours de son personnage tente donc de perdre le contrôle et de faire confiance à l'équipe, ce qui contraste avec le personnage de Kristen/Sabina [qui] est extrêmement magnifique [et] qui ne fait que vivre sa vie et qui ne se soucie pas des règles'.


A propos de ces deux autres …

Dans Charlie's Angels, nous avons deux autres grands noms que nous n'avons pas encore mentionné : Sam Claflin et Noah Centineo. On en sait encore peu sur leurs personnages, mais nous avons quelques informations de base après avoir parlé avec eux sur le plateau de tournage.

Claflin, qui retrouve Banks après leur passage dans la franchise Hunger Games, incarne Alexandre Brock, décrit comme un type du genre Silicon Valley – mais l'acteur n'avait encore aucune idée de ce que cela voulait dire avant de rejoindre le film.

'J'ai très peu de connaissances sur les hommes et les femmes de l'industrie sur lesquels repose mon personnage, dans ce genre de technologie qui ressemble à celle de la Silicon Valley', a déclaré Claflin en riant. 'Comme si c'était au-delà de ma portée. Il y a eu un certain nombre de modifications et Elizabeth Banks et moi-même disions en plaisantant, 'Oh peut être qu'il ressemble un peu plus à Elon Musk. Ou alors peut être qu'il est un peu plus comme ça''.

Alors, où est-ce que Claflin et Banks ont atterri exactement pour Brock ?

'Il est un enfant qui n'a jamais grandi', a déclaré Claflin. 'C'est un joueur, il vit dans sa tête et il vient d'inventer cette technologie qui fait de lui ce qu'il est. Il est un peu gâté à bien des égards. Vous avez l'impression, après quelques choses, qu'il dit qu'il n'a pas eu la meilleure éducation. Mais c'est un homme très, très intelligent et compétent'.

Brock est le patron génialissime de la société pour laquelle Elena travaille et il tente de la traduire en justice lorsqu'elle découvre que la nouvelle technologie, Calisto, peut en réalité faire plus de mal que de bien entre de mauvaises mains. Mais selon Claflin, Brock ne sait pas à quel point c'est dangereux.

'Il est une partie innocente dans ce domaine', a dit Claflin. 'Il ne sait pas exactement ce qui se passe, c'est la raison pour laquelle les Anges sont ici. Même s'il est très intelligent, il est vraiment très stupide'.


Quant à Centineo, la star de To All The Boys I've Loved Before joue le meilleur ami d'Elena, Langston, qui travaille avec elle sur le développement du logiciel pour Calisto.

'Langston est cool, mon pote, il est le meilleur dans son domaine, il a travaillé très dur pour arriver là où il est', a déclaré Centineo. 'Il est dévoué, il fait partie de l'intelligentsia, sans aucun doute. Mais il est également maladroit, il est ridicule. Il a cette bizarrerie sensible en lui'.

La relation entre Langston et Elena est celle d'un frère et une sœur, selon Centineo.

'Il veille sur elle', a t-il déclaré. 'Ils partagent un sens de l'humour et ils passent beaucoup de leurs nuits ensemble. Ils se retrouvent dans des situations difficiles et les deux doivent trouver un moyen de s'en sortir. Il se retrouve vraiment entraîné la-dedans. C'est un film d'action et Langston est un peu pris au piège'.


Source: Collider

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...