mercredi 16 octobre 2019

Seberg : Portraits & interview de Kristen, Anthony Mackie & Benedict Andrews au LA Times Studio lors du TIFF 2019 [07.09.2019]

A l'occasion de la press junket de Seberg lors du Festival International du Film de Toronto 2019, Kristen, Benedict Andrews et Anthony Mackie ont assuré la promotion du film au LA Times Studio, où ils ont shooté une série de portraits. fait une halte dans le Studio Variety. Dans une interview, ils parlent du film, des personnages, du poids de la célébrité, des réseaux sociaux et du fait de faire la promotion de deux films simultanément.


* Portraits




* Interview 



Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs.


Anthony Mackie : A cause d'Internet, il y a une haine, un certains cynisme envers la célébrité. Et il y a des gens qui vise le feu des projecteurs. Il y a cette idée de vous construire avec l'espoir que vous échouiez, alors que nous étions pas dans leurs vies. Alors il y avait cette idée de les construires avec l'espoir de pouvoir être un jour comme eux. Il y avait cette idée fictive où leurs vies étaient vraiment incroyables et combien on voulait cette vie. Et maintenant, on peut voir chaque minute de votre vie !
Kristen Stewart : Quand il y a une plateforme qui vous permet d'être exactement qui vous êtes... c'est quelque chose par laquelle tu es attirée ! Tu veux vraiment être vu, exposée. Quelque chose en toi se tourne contre toi. Et vous vous dites, 'Cette chose qui a fait de moi ce que je suis, qui je suis, et à laquelle je suis tellement attachée ... A maintenant complètement biaisé cette même vérité et ne me permet plus d'être moi-même'. Je sais ce que ça fait d'avoir une mauvaise journée, de rentrer et d'entendre dire les gens que non tu n'en a pas eu une.
Anthony Mackie : Je m'en fiche si tu as eu une mauvaise journée, ta journée est toujours ma journée... car j'ai tout ça sur mon téléphone et tu m'appartiens.
Kristen Stewart : Oui, voilà ...
Anthony Mackie : Oui, tu sais ... Et c'est ce qui est si écœurant à propos d'aujourd'hui. Et si tu frappes un de ces mecs, ça va te coûter 250 000 balles.
Kristen Stewart : [Rires]
Anthony Mackie : C'est complètement fou ! Pleins de ces mecs méritent qu'on les claque ! Pas vrai ? Vous savez quoi, laissez tomber ! On devrait pouvoir aller devant la justice et dire, 'Il a dit ça ! Il mérite d'être frapper ! La court rejette votre plainte !'.
Kristen Stewart : Juste une petit tape sur les lèvres ...
Anthony Mackie : Oui, juste une lèvre entaillée ...




Kristen Stewart : Les choses sont tellement polarisées et … Et je pense qu'avec Internet et le fait que nous avons les réseaux sociaux, il est tellement plus facile de trouver les personnes qui vous soutiennent. Donc c'est peut être un peu moins intimidant parce que vous êtes justifié par d'autres … Il est plus facile se regrouper aujourd'hui que … Je veux dire que ça l'était pour Jean de Marshalltown, dans l'Iowa, à l'époque … Je suis qu'elle n'avait pas autant de soutien dans cette ville et elle a du s'échapper et les trouver. Donc je pense qu'aujourd'hui c'est peut être plus facile. En ce qui concerne le fait d'être attaquée par le gouvernement, je … Je ne sais pas comment parler de ça mais c'est malgré tout un concept effrayant qui ne semble pas si éloigné …

Anthony Mackie : Ils sélectionnent et choisissent qui ils veulent, quel trouble ils veulent supprimer, quelle personne ils veulent annihiler. Je veux dire lorsque vous regardez Seberg, je trouve que c'est un exemple flagrant de ce que Kaepernick a fait. Vous savez cela n'était pas seulement ce qu'il était en train de dire ou de faire qui a été complètement recontextualisé mais il a été annihilé et poussé vers la sortie. Donc il était simplement ... Vous savez c'est une époque différente donc il a été assez fort et de bonne volonté pour faire un pas de côté et laisser les choses comme elles étaient mais mais vous savez c'est vraiment similaire.




Kristen Stewart : C'est amusant qu'ils [Seberg et Charlie's Angels] sortent en même temps parce que je dois parler de deux films complètement différents … Ouais, c'est quelque sorte assez drôle dans le ton. C'est amusant de mixer tout ça parce que vous savez parfois les rencontres presse peuvent être condensées et d'aucune façon cela devient monotone mais c'est chouette d'être capable d'avoir deux choses sur lesquelles discuter. [Rires] Ouais je suis abasourdie parce qu'on ne les a pas fait … Ils n'ont pas nécessairement été faits l'un à la suite de l'autre en ce qui concerne l'expérience de leur réalisation donc parler d'eux est amusant parce qu'ils donnent le sentiment d'être complètement séparés. Vous savez ils peuvent impulser des choses qui sont le jour et la nuit.


* Vidéos BTS

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...