lundi 25 novembre 2019

Charlie's Angels : Interview de Kristen avec Adam Tanswell

A l'occasion de la press junket new yorkaise de Charlie's Angels, Kristen parle du film, de son personnage, de ses partenaires Ella Balinska et Naomi Scott ou encore l'héritage de la série télévisée originale dans une interview avec Adam Tanswell.




Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs


Kristen Stewart : Eh bien, je veux dire, la façon dont nos Anges sont dans le film … C'est littéralement … On est juste comme des sœurs. Vous savez, vous … Sans généraliser, je pense que nous sommes fortement pressées pour trouver … Vous savez, il y a des femmes qui ont des opinions différentes et tout un tas d'autres trucs mais les femmes savent comment prendre soin les unes des autres et … Et je ne dis pas ça d'une manière qui radicalement noire ou blanche … Je sais que tout le monde n'est pas super cool … Mais dedans, je sais que … D'une certaine manière, j'ai le sentiment que je suis vraiment soutenue par les autres filles et il n'y a vraiment pas de meilleur sentiment que celui d'une sorte ligne de connexion honnête et de savoir qu'ensemble nous sommes plus fortes … Hum et nous avions ça honnêtement sur le plateau de tournage.
Journaliste : Je voulais également aborder la représentation parce que ces filles sont vraiment différentes … Liz … Elizabeth Banks a déclaré plus tôt que votre Ange est le premier Ange gay dans Charlie's Angels. Quel est votre sentiment sur ce point ? Est-ce important pour vous ? Est-ce que c'était dans le scénario ? Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cet aspect de votre rôle ?
Kristen Stewart : Oui. Hum je suis tellement heureuse d'apporter une compréhension plus complexe de la façon dont … Hum vous savez, la fluidité et l'ambiguité sont en fait des choses qui devraient être embrassées et cela n'était pas du tout dans le scénario. Je pense que tous nos personnages sont en quelque sorte un reflet des meilleures parties des personnes que nous sommes. Je pense, lorsque vous regardez le film, Ella est elle [même] dans ce film même si elle joue Jane et je pense que Naomi est elle [même] dans ce film même si elle joue Elena … Et je ne pourrais pas, dans ce cas … Vous savez parfois, vous vous écartez de la personne que vous êtes et vous jouez des personnages qui donnent le sentiment d'être sur le départ. La meilleure chose que nous puissions faire est d'apporter la personne que nous sommes dedans et je pense que représenter cette partie de moi dans le film est avant gardiste … Et je pense que c'est vraiment une magnifique chose de dire, 'Nous représentons en quelque sorte tout le monde dans ce film' … Et également d'une façon qui n'est pas percutante ou définie. Genre, je ne dis jamais dans le film, 'Je suis gay ou lesbienne ou queer'. Littéralement, vous avez en quelque sorte qu'elle va faire quelque chose … Et cette sorte de compréhension d'être autorisée de simplement ne pas savoir ou de ne pas ressentir le fait d'être tenue de fournir une histoire qui soit digestible pour d'autres personnables a été un sentiment très agréable pour moi et je n'ai jamais vu ça dans un film léger au sujet de jeunes femmes … Genre d'une manière commerciale comme ça et donc je suis extrêmement fière d'en faire partie.
Journaliste : Extraordinaire. Merci beaucoup.



Source: AdamTanswell

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...