lundi 10 février 2020

Underwater : Interview de Kristen avec HeyUGuys

A l'occasion de la press junket d'Underwater réalisé par William Eubank, Kristen parle du film, de son personnage et son admiration pour elle, du tournage difficile, de sa peur de l'eau et du fait de se raser la tête dans une interview avec HeyUGuys.




Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs

Journaliste : Ce que j'ai trouvé fascinant à propos de ce film, c'est que … Vous savez, on appelle la planète Terre, mais 70%, même plus de 70% est recouvert par de l'eau. Il reste tant à découvrir et cela nous a en quelque sorte transporté dans un autre monde. Il y aurait un monde d'aliens sous l'océan qui doit être découvert. Donc, je trouve ça vraiment fascinant. Pouvons-nous commencer par le début et parler un peu de la raison pour laquelle vous avez suggéré que votre personnage rase sa tête ?
Kristen Stewart : Bien sûr. Hum, je veux dire le réalisateur était vraiment … Pour être honnête, je ne sais pas qui est venu à ça en premier. Je pense que, en parlant de praticité, mettre et enlever 6 ou 7 fois par fois par jour cette combinaison, que ce soit pour moi et pour le personnage actuel qui doit travailler dans une station pétrolière sous marine en tant que chercheur, ce qui est dingue. Il faut 15 minutes pour entrer dedans et 15 minutes pour en sortir et l'idée d'avoir d'avoir les cheveux attachés en arrière et de ne pas pouvoir avoir votre main dans … Je me suis juste dit, 'Pas de cheveux'. Et ensuite, j'ai pensé que ce serait simplement une excuse vraiment cool pour raser votre tête, chose pour laquelle je n'avais jamais vraiment eu l'opportunité de le faire auparavant. Aussi, mon personnage est quelqu'un qui, au début du film, est en quelque sorte inaccessible et vous vous demandez, 'Pourquoi n'est-elle pas plus disponible ?'. Et vous n'en savez pas plus que ça en ce qui concerne son histoire et … Et à la moitié du film à peu près, vous réalisez qu'elle ne se considère elle-même pas très très bien et qu'elle s'isole complètement parce qu'elle est en plein milieu d'un processus de deuil et donc j'ai pensé que ça allait en quelque sorte aller et rendre ma vie bien plus facile et me donner cette excuse cool de raser ma tête.

Journaliste : Oh, c'était super cool. Maintenant, parlons un peu du fait que la plupart de ce film se déroule sous l'eau et vous traversez le fond de l'océan. Pouvez-nous parler un petit peu de ce à quoi ça ressemblait, en tant qu'actrice, de tourner ce look 'sec pour devenir ensuite humide' ?
Kristen Stewart : Oui, quelques acteurs dans le film auraient en fait préféré être sous l'eau. Vous devenez en quelque sorte plus léger. Je suis tellement terrifiée par la perspective d'aller dans une combinaison de 100 kilos et ensuite m'immerger moi-même dans l'eau … Genre c'est vraiment bruyant dans les combinaisons et il est très difficile de respirer parce que la pression est très forte. Je suis, genre, vraiment claustrophobe … J'aurais littéralement fait tout et n'importe quoi sauf ça. Vous pouvez me demander de faire n'importe quoi et je le ferais, sauf ça. Donc, c'était difficile d'avoir tant de poids sur vos épaules sans l'aide de l'eau à de multiples reprises. Et on marchait en quelque sorte d'un pas lourd, péniblement, genre on se déplaçait à travers des bancs de sable et des genres de tranchées et bien souvent pas dans les combinaisons. On était en quelque sorte enseveli sous des gravats … Hum soit on se les gelait, soit on avait hyper chaud … Tout le film est profondément inconfortable. Rien n'avait besoin d'être exagéré parce que c'était réglo, on était tous en train de mourir. Je regardais autour de moi et mes partenaires et je voyais juste genre des yeux éteints, plissés, qui clignent qui regardent derrière eux et vous vous dites, 'Peut être que ça va être génial'. Ensuite, vous savez, on se disait, 'Regardez c'est honnête !'. [Rires]

Journaliste : Je veux dire, c'est mieux de se plonger directement dans l'action et vous pouvez voir que … Je veux dire, votre personnage, elle n'abandonne pas. Genre, il y a tellement d'occasions pour elle de simplement dire … Je veux dire, ils affrontent tant [de choses]. Qu'est-ce que vous admirez personnellement chez votre personnage ? Et dans le fait d'interpréter ce rôle ?
Kristen Stewart : Mon personnage Norah commence au début en étant quelqu'un qui en quelque sorte n'a rien à perdre et donc, cette sorte de manque d'émotion et de manque d'anxiété est en fait quelque chose qui lui permet de se propulser vers un point où elle réalise ensuite … Cela donne le sentiment que sa vie est en fait très en jeu. Elle réalise à quel point c'est dingue de penser qu'il n'y a rien auquel se raccrocher … Donc, ce que j'aime à propos de ce personnage, c'est que … Vous savez, au début, c'est juste quelque chose, genre elle est super forte, elle marche d'un pas lourd genre rien n'a d'importance et ensuite une fois qu'elle réalise que tout a vraiment un poids, que la vie est précieuse, qu'il y a quelque chose, vous savez, pour lequel cela vaut le coup de se battre … Qu'elle mette sa vie entre parenthèse pour ses collègues, qu'elle ferait n'importe quoi pour s'en sortir … Tout est en quelque sorte soudain … L'urgence de se dire à quel point c'est génial d'être humain la frappe et le film est quelque chose de simple en ça. C'est vraiment basique, c'est vraiment fondamental dans cette idée. Cela n'est pas vraiment plus que ça. Mais ce sentiment en lui-même est vraiment inspirant.


Journaliste : Wow, merci beaucoup pour votre temps !


Source: HeyUGuys
Via: @StewartQuotes

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...