jeudi 23 avril 2020

Underwater : Interview de William Eubank avec CinemaBlend

A l'occasion de la press junket d'Underwater, le réalisateur William Eubank parle de Kristen, sa phobie de l'eau et les raisons pour lesquelles elle s'est engagée dans le projet dans une interview avec CinemaBlend.
Il mentionne également la distribution (Vincent Cassel, Jessica Henwick, T.J. Miller, John Gallagher Jr. et Mamadou Athie).



Traduction faite par le staff de KStew France. Merci de nous créditer avec LIEN si vous la reprenez ailleurs

Pourquoi Kristen Stewart s'est engagée dans Underwater même si elle 'détestait' l'eau

La réalisation de blockbusters est confrontée à un certain nombre de défis, mais la distribution et l'équipe technique d'Underwater ont évidemment dû faire face à un élément supplémentaire – l'eau. La distribution, en particulier, a dû s'engager dans un certain nombre de séquences qui ont testé leur endurance physique et mentale. Kristen Stewart, l'actrice principale du film, n'était en fait pas fan du fait d'être dans l'eau, mais elle a quand même signé pour le projet bien qu'elle sache dans quoi elle allait se lancer. Qu'est-ce qui l'a finalement amené à rejoindre Underwater ?

Le réalisateur d'Underwater, William Eubank, a discuté avec Cinemablend et a expliqué que Kristen Stewart lui avait dit qu'elle détestait les grandes étendues d'eau lors de leur première rencontre à propos de son rôle. Mais Eubank pense que c'est un désir de surmonter ou de défier sa peur qui a finalement conduit Stewart à signer.

'Nous avons eu une réunion et elle avait ce tatouage sur sa main qui disait 'nager' et elle m'a dit qu'elle détestait l'eau. Elle ne pouvait tout simplement pas supporter les grandes étendues d'eau sombres, et le scénario, je pense, faisait appel à surmonter cette peur ou au moins à la défier à l'écran et à puiser dans quelque chose qu'elle avait déjà en elle. Je pouvais donc dire tout de suite qu'elle avait manifestement un lien avec le personnage et avec l'idée et elle était prête à sauter dans cette chose et à s'amuser avec ça'.

Tourner Underwater exigeait non seulement que les acteurs évoluent dans l'eau, mais aussi qu'ils laissent leur imagination les guider lorsqu'ils réagissaient à des choses qu'ils ne pouvaient pas réellement voir. William Eubank comprend les défis dans les deux aspects et ne pouvait que féliciter les acteurs pour leur engagement envers leurs rôles et la situation.

'Nous avons tellement de chance. Toute la distribution était tellement géniale. Évidemment, les films comme ça, ce n'est pas la chose la plus sérieuse au monde. Mais pour que les gens s'engagent assez sérieusement dans un rôle qu'ils doivent beaucoup imaginer et qui est tellement intensif physiquement. Nous en avons vraiment tiré de la magie'.

William Eubank souligne que des films comme Underwater défient les acteurs à un niveau profond. Le travail de cascade est difficile en soi, mais il doit interagir de manière spectaculaire avec des éléments qui ne seront probablement pas ajoutés avant que la post production ne soit un véritable test.

Dans de nombreux cas, les acteurs se retrouvent à jouer la comédie contre un écran vert ou même à parler à une balle de tennis. Ironiquement, bien que s'adapter à l'eau lui ait été difficile, Kristen Stewart a trouvé beaucoup plus facile de 'fantasmer et jouer à faire semblant' lors du tournage d'Underwater. Mais là encore, elle a de l'expérience avec des films lourds en terme d'effets spéciaux, ayant joué dans Zathura et la Saga Twilight.

Néanmoins, il semblerait que Kristen Stewart ait au moins pu mieux comprendre sa peur de l'eau et elle mérite le mérite d'avoir choisi d'affronter sa peur de front.


Source: CinemaBlend

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...